constatations initiales de l’examen suivant un incident critique

Yellowknife, le 22 août 2016 – Les premiers résultats de l’examen suivant l’évasion de Denecho King ont révélé des lacunes préexistantes dans la sécurité physique que le détenu a exploitées pour accéder au toit du Centre correctionnel du Slave Nord lors de son évasion.

L’accès à la zone par laquelle le détenu s’est échappé sera interdit jusqu’à ce que les modifications de sécurité nécessaires soient apportées. Aucun détenu n’aura accès à cette zone jusqu’à ce que les travaux d’amélioration de la sécurité nécessaires soient terminés. Si d’autres lacunes sont constatées à la suite de l’examen, des mesures immédiates seront prises pour y remédier.

Citation

« Un examen complet de la sécurité au Centre correctionnel du Slave Nord est actuellement en cours. Je tiens à rassurer les résidents de Yellowknife et à préciser qu’il s’agit d’un incident isolé. Je continue à faire pleinement confiance au personnel correctionnel et à nos installations. Je félicite la GRC qui, avec le soutien des agents d’application des règlements municipaux de la Ville de Yellowknife, a réussi à appréhender pacifiquement cet homme sans blesser le public, le détenu ou des agents de la paix. »

-Louis Sebert, ministre de la Justice

Faits en bref

  • Le matin du 10 août 2016, Denecho King s’est évadé du Centre correctionnel du Slave Nord.
  • Dans les cas d’évasion, la GRC devient l’organisme responsable d’appréhender le détenu. Les autorités ont été averties de l’incident dans les minutes qui ont suivi l’évasion. Le public a été mis au courant par la GRC en moins d’une heure. Le détenu a été appréhendé par la GRC le matin du 13 août 2016.
  • Un examen des incidents critiques se penche sur les événements des jours et des heures qui précèdent l’incident, sur l’incident lui-même et sur les événements suivant l’incident, afin d’étudier les facteurs qui pourraient avoir facilité l’évasion, et formule des recommandations d’améliorations qui devraient être apportées.
  • Le ministère de la Justice a pour mandat de protéger la sécurité de tous les détenus, des membres du personnel et du public. Les exigences de sécurité interdisent de dévoiler publiquement les détails complets sur les mesures adoptées.

Personne-ressource pour les médias :

Sue Glowach
Conseillère principale en communications
Ministère de la Justice
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Tél. : 867-767-9256, poste 82449
Courriel : sue_glowach@gov.nt.ca