Décision de la Commission des droits de la personne concernant les prestations d’aide au revenu

Yellowknife, le 11 décembre 2017 – Le ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation accuse réception de la décision de la Commission des droits de la personne concernant le processus de versement de certaines prestations d’aide au revenu.

« Le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation (MÉCF) offre aux Ténois des prestations d’aide au revenu pour les aider à subvenir à leurs besoins essentiels, comme la nourriture, les vêtements et le logement.

En 2010, à la demande des hameaux, des membres des collectivités et des administrations scolaires de district, le Ministère a convenu de proposer un système de paiement en bons alimentaires aux fournisseurs des collectivités de Tuktoyaktuk, d’Ulukhaktok et d’Aklavik.

Même si l’un des principes fondateurs des programmes de la sécurité du revenu est de fournir un accès uniforme et équitable à l’ensemble des programmes, nous sommes prêts à collaborer dans des circonstances exceptionnelles avec les collectivités pour garantir la sécurité et le bien-être des habitants.

Le Ministère vient de recevoir une décision prise par la Commission des droits de la personne qui estime que le système de bons alimentaires est discriminatoire. Par conséquent, nous avons décidé de revenir au système traditionnel de prestation d’aide au revenu, qui consiste à verser directement les paiements aux clients.

À compte de février 2018, tous les bénéficiaires de l’aide au revenu aux Territoires du Nord-Ouest recevront directement ces paiements.

Nous continuerons de proposer des programmes favorisant l’autonomie et répondant aux besoins et aux réalités de nos collectivités. »