Essai d’un programme de traitement mobile des dépendances à Fort Smith

Fort Smith, le 11 septembre 2017 – Un programme communautaire de traitement mobile des dépendances est en essai à Fort Smith. Il a été mis sur pied en réponse à un besoin cerné par les aînés et les membres de la collectivité, soit celui de créer de tels programmes dans le respect des valeurs culturelles. Ce programme est rendu possible grâce à une collaboration entre le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO), la Première Nation de Salt River et les centres de traitement Poundmaker’s Lodge, une organisation d’excellence qui soutient depuis longtemps les Ténois dans leur processus de guérison.

Le programme, qui a débuté le 21 août 2017 et qui se terminera le 28 octobre 2017, est offert en trois étapes de deux semaines chacune, suivies de deux autres semaines durant lesquelles les participants mettent en pratique leurs acquis. Il combine counseling thérapeutique, activités dans la nature, apprentissages culturels, renforcement des capacités de la communauté, et sensibilisation aux dépendances et à la guérison.

L’essai du programme de traitement mobile des dépendances à Fort Smith est un exemple concret de la façon dont les Ténois, le gouvernement et leurs partenaires peuvent unir leurs forces pour favoriser le mieux‑être et la sécurité, et ce, en abordant les questions de santé mentale et de lutte contre les dépendances, et en assurant une offre locale de services selon des méthodes adaptées à la culture. Le GTNO félicite la Première Nation de Salt River et le Poundmaker’s Lodge pour la mise en œuvre de cette initiative locale de traitement mobile des dépendances.

Citations :

« Je salue le leadership qu’ont démontré le Poundmaker’s Lodge et la Première Nation de Salt River en mettant sur pied ce programme. Depuis 40 ans, le Poundmaker’s Lodge offre aux Ténois des programmes et des services efficaces. C’est en travaillant avec les administrations et les leaders communautaires que nous pouvons rendre accessibles à tous les Ténois des options de traitement qui leur conviennent. J’ai hâte de voir les conclusions que nous tirerons de ce projet, et de travailler avec d’autres gouvernements autochtones sur des initiatives similaires. »
-Glen Abernethy, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Nous sommes heureux de soutenir la Première Nation de Salt River alors qu’elle offre cette forme de traitement novatrice aux résidents des TNO. Nous croyons qu’une approche adaptée à la culture et tenant compte des traumatismes est plus efficace dans la lutte contre les dépendances. De plus, cette initiative vient consolider les efforts de réconciliation et de guérison pour les peuples autochtones. L’une des caractéristiques principales de ce programme est l’utilisation d’un modèle de communauté thérapeutique autochtone, qui permet de répondre aux besoins mentaux, physiques, affectifs et spirituels de la clientèle durant le processus thérapeutique. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec d’autres groupes autochtones des TNO pour offrir des initiatives similaires. »
-Brad Cardinal, directeur général des centres de traitement Poundmaker’s Lodge

« Le mieux-être et la guérison sont des questions chères à la direction actuelle de la Première Nation de Salt River. Ce programme, qui présente d’importants volets culturels et traditionnels et qui est offert par des Autochtones, est l’initiative la plus récente que nous menons pour aider nos membres à guérir. Nous avons mis la barre haute, alors nous sommes heureux de travailler avec les centres de traitement Poundmaker’s Lodge, un chef de file qui connaît bien le Nord, ainsi qu’avec le gouvernement territorial, afin d’offrir ce programme unique à nos membres et aux résidents de la région de Fort Smith. »
-Chef Frieda Martselos, Première Nation de Salt River

Faits en bref :

  • L’une des recommandations du Forum ministériel sur les toxicomanies et le mieux‑être communautaire était d’offrir un programme de traitement mobile aux collectivités des TNO. Pour y répondre, le ministère de la Santé et des Services sociaux s’est engagé à lancer une demande de propositions pour la conception et la prestation d’un tel programme.
  • Dans son Cadre stratégique 2016-2021, intitulé Tête et esprit, le ministère de la Santé et des Services sociaux est résolu à élargir sa gamme de services de traitement, y compris les programmes dans la nature et le traitement mobile.
  • Le programme de lutte contre la toxicomanie et les dépendances fait partie de l’engagement global de la Première Nation de Salt River envers les initiatives qui aident et font participer toute la collectivité afin d’atteindre de meilleurs résultats de santé.
  • L’objectif est d’offrir un programme communautaire de traitement mobile des dépendances sûr et sécuritaire qui comporte un volet dans la nature et qui accorde une importance aux méthodes de guérison autochtones et au cheminement vers l’abstinence.
  • Cette initiative sera basée sur un modèle de communauté thérapeutique fondé sur les pratiques exemplaires en matière de santé des Autochtones et orientera les programmes afin de s’assurer de répondre efficacement aux besoins en mieux-être mental, physique, affectif et spirituel. 

Demandes de renseignements des médias :

Charlotte Digness
Coordonnatrice des médias et des communications
Communications du Conseil exécutif et protocole
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Tél. : 867-767-9140, poste 11092

Bruce Cottingham
Chef intérimaire de la direction
Première Nation de Salt River
Fort Smith, TNO
Tél. : 867-872-2986

Brad Cardinal
Directeur général
Centres de traitement Poundmaker’s Lodge
Tél. : 780-458-1884, poste 307