Financement de nouveaux projets de surveillance et de recherche environnementales aux TNO

Yellowknife, le 5 juin 2017 – En vertu du Programme de surveillance des effets cumulatifs des TNO (PSECTNO), 13 nouveaux projets de surveillance et de recherche environnementale se sont vus accorder du financement. Ces projets permettront de renforcer les connaissances qui garantiront aux Ténois un environnement sain, aujourd’hui et à l’avenir.                                                        

Annoncés à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement par le ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles, Robert C. McLeod, les 13 nouveaux projets financés au cours de l’exercice financier 2017-2018 seront dirigés par les Premières Nations, des universités canadiennes et des ministères des gouvernements territorial et fédéral. Le financement total accordé pour ces projets s’élève à plus de 700 000 $.

Les projets comprendront notamment la surveillance des modifications du paysage et des effets cumulatifs à l’aide de la télédétection et des connaissances traditionnelles pour mieux comprendre les changements à l’habitat du caribou boréal et du caribou de la toundra.

Citation

« Ces projets de surveillance et de recherche mettent l’accent sur les principales lacunes dans les connaissances relatives au caribou, à l’eau, et aux poissons. Ces connaissances sont essentielles pour garantir que notre environnement naturel demeure sain pour les générations actuelles et futures. »
- Robert C. McLeod, ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles

Faits en bref

  • Le PSECTNO est un programme de surveillance environnemental axé sur la compréhension des tendances environnementales et des effets environnementaux cumulatifs des changements humains et naturels aux TNO.
  • L’objectif du programme est de fournir de l’information aux gestionnaires des ressources, au gouvernement et aux diverses administrations pour la prise de décision.
  • Le PSECTNO met actuellement l’accent sur le caribou, l’eau, et les poissons, trois éléments de l’écosystème qui, selon les décideurs, revêtent une importance vitale pour les Ténois.
  • Chaque année, le PSECTNO permet de financer environ 30 projets scientifiques et de connaissances traditionnelles (totalisant environ 1,5 million de dollars), ce qui génère de nouvelles informations sur le caribou, l’eau et les poissons. Les connaissances ainsi générées se traduisent en de nouvelles formations et en occasions de renforcer les capacités pour la communauté.
  • Un comité directeur formé de représentants d’administrations autochtones et des gouvernements territorial et fédéral est à la tête du programme et formule des recommandations sur le financement des projets.
  • On peut consulter une liste des projets qui ont reçu du financement de 1999 à 2018.

Liens connexes

www.nwtcimp.ca

Demandes de renseignements des médias :
Judy McLinton
Gestionnaire des relations publiques et des communications
Ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Courriel : judy_mclinton@gov.nt.ca