L’Accord de libre-échange du Canada porteur d’occasions de croissance dans le Nord canadien

Yellowknife, le 7 avril 2017 – Le nouvel Accord de libre-échange du Canada (ALEC) permettra aux habitants des Territoires du Nord-Ouest (TNO) de faire des affaires plus facilement avec le reste du Canada tout en tenant compte de la situation économique propre au Nord canadien.

Le nouvel Accord est axé sur l’élimination d’obstacles aux affaires, aux investissements et à la mobilité des employés afin de promouvoir la croissance économique au Canada. Il remplacera l’Accord sur le commerce intérieur (ACI) à compter du 1er juillet 2017.

Grâce à sa participation dynamique aux négociations, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a réussi se ménager une importante marge de manœuvre aux termes du nouvel ALEC. Le GTNO pourra ainsi continuer à appliquer la Politique d’encouragement aux entreprises à tous les approvisionnements, s’il le souhaite.

Voici des exemples d’améliorations prévues par l’ALEC :

  • Mettre en place des règlements forts et efficaces pour protéger les Ténois et leur environnement.
  • Faire du développement agricole et de la sécurité alimentaire du Nord des priorités nationales.
  • Étendre la marge de manœuvre en matière d’approvisionnement des municipalités, des entités d’enseignement, des entités de services sociaux et des organismes de santé des TNO.
  • Reconnaître la valeur des connaissances traditionnelles dans la réglementation environnementale.

L’ALEC offre aux TNO des occasions de se développer sur le plan commercial et de diversifier davantage des secteurs comme les arts, les pêches, la foresterie, la production manufacturière, le tourisme et l’exploitation traditionnelle.

Citation

« En vertu de l’Accord de libre-échange du Canada, il sera plus facile pour les Ténois de faire affaire avec le reste du pays. Je suis heureux que l’Accord tienne compte des conditions économiques propres au Nord canadien, notamment le coût plus élevé des activités commerciales et de la fabrication, ainsi que des liens singuliers que nous entretenons avec les gouvernements autochtones. »
-Wally Schumann, ministre de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement

Faits en bref

  • Le commerce intérieur représente près d’un cinquième du produit intérieur brut annuel du Canada, soit 385 milliards de dollars.
  • L’ACI a été signé en 1994 et est entré en vigueur en 1995.
  • Les négociations relatives à l’ALEC ont débuté en 2014 et l’Accord entrera en vigueur le 1er juillet 2017 (150e anniversaire du Canada).

Liens connexes

Personne-ressource pour les médias

Briony Wright
Agente principale des communications
Ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement
Tél. : 867-767-9202, poste 63049
Courriel : briony_wright@gov.nt.ca