L’avenir économique des TNO au centre des préoccupations à l’approche d’un rassemblement sur l’exploitation minière

YELLOWKNIFE, le 18 janvier 2018. – Le secteur minier des Territoires du Nord-Ouest (TNO), une industrie de près d’un milliard de dollars, a besoin d’un coup de pouce à une heure décisive.

Ce secteur génère des retombées économiques, des emplois et des revenus qu’aucune autre industrie n’est à même d’espérer. Seulement, les mines en activité prévoient réduire progressivement leurs opérations à compter de 2024. La tenue d’activités de prospection se fait donc très pressante pour que les prochains projets d’exploitation minière aux TNO soient mis en branle à temps.

À l’heure où des représentants des TNO se préparent au rassemblement de l’Association for Mineral Exploration (AME), qui aura lieu à Vancouver la semaine prochaine, des investissements territoriaux dans le renforcement des capacités des Autochtones, la sensibilisation des investisseurs et le marketing sont nécessaires au maintien de la situation économique actuelle.

Le gouvernement des TNO (GTNO) s’est doté de la Stratégie d’exploitation des minéraux (SEM) pour orienter ses activités de marketing, de promotion et de développement des affaires, de publication d’information géoscientifique et, enfin, d’investissement, indispensable à la prospérité et à l’autonomie du secteur des ressources naturelles, dont les TNO sont tributaires.

Grâce à la reprise des prix des produits de base qui se poursuit et à la demande croissante en minéraux comme le lithium et le cobalt (tous deux présents aux TNO) pour alimenter l’économie propre de demain, les investissements du GTNO commencent à porter leurs fruits. En effet, de nouvelles sociétés de prospection se sont présentées, le nombre de claims jalonnés a augmenté, et l’on dénote de nouvelles activités dans des régions qui n’avaient pas été explorées depuis un certain temps.

Citation :

« De belles occasions se présentent pour l’exploitation minière aux TNO, mais pour les saisir, nous devons soutenir l’exploration et l’ouverture de nouvelles mines avec vigueur, et cela signifie obtenir le concours de nos partenaires au fédéral. L’injection de sommes considérables dans les infrastructures se traduira par une économie florissante et la création d’emplois pour la classe moyenne. C’est en prenant les devants et en ralliant nos partenaires que nous veillerons à la santé économique des TNO pour les générations à venir. »
Wally Schumann, ministre de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement

Faits en bref:

  • L’industrie minière en 2016, c’est :
    • 1 667 emplois dans le Nord;
    • 818 millions de dollars dépensés dans les entreprises locales, dont 325 millions de dollars dans les entreprises autochtones.
  • Le rassemblement de l’AME se tiendra du 23 au 27 janvier 2018, à Vancouver.
  • Le GTNO a investi 92 000 $ pour aider sept gouvernements autochtones à faire évoluer leurs activités minières et leur capacité d’extraction.

Référence:

Personne-ressource pour les medias:

Mike Westwick
Agent de communications
Industrie, Tourisme et Investissement
mike_westwick@gov.nt.ca
1 867 767-9202, poste 63038