Le ministre s’engage à faire l’examen de la directive de 2008 sur l’inscription dans les programmes d’enseignement en français langue première

Yellowknife, le 7 mars 2016 – Alfred Moses, ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, s’est engagé à faire un examen exhaustif de la Directive de 2008 sur l’inscription des élèves à des programmes d’enseignement en français langue première avant la fin de l’année scolaire 2015-2016.

La directive établit que, sauf approbation particulière du ministre, seuls les élèves ayant droit de suivre des programmes d’enseignement en français langue première en vertu de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés peuvent s’inscrire dans une école francophone aux Territoires du Nord‑Ouest.

Le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation travaille étroitement avec des partenaires de tout le territoire sur les divers aspects des programmes de préservation, de promotion et d’enseignement des langues. Il s’est engagé à travailler avec la Commission scolaire francophone et la communauté francophone sur de nombreux enjeux importants pour les deux partenaires, et il entend combler les lacunes et s’appuyer sur les succès obtenus jusqu’à maintenant.

Citations

« En tant que gouvernement, nous devons nous assurer que nous remplissons nos obligations aux termes de la Charte des droits et libertés lorsque nous offrons des programmes d’enseignement en français langue première à l’échelle des Territoires du Nord-Ouest, et que les installations offertes permettent à tous les enfants de s’épanouir. J’aimerais remercier l’ensemble des parents et des familles qui ont envoyé des lettres au Ministère pour lui faire part de leurs préoccupations à l’égard des programmes d’enseignement en français langue première et de l’inscription des élèves. J’ai communiqué avec des représentants de la Commission scolaire francophone pour les informer que j’avais demandé que le Ministère procède à un examen de la directive de 2008. »

  • Alfred Moses, ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation

 « La CSFTNO a à cœur de favoriser de bonnes relations de travail avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO), et l’examen de la directive ministérielle est un pas dans la bonne direction. En travaillant avec la CSFTNO, le GTNO soutient le développement d’une communauté francophone dynamique et diversifiée qui contribue à la santé et à la force des Territoires du Nord-Ouest. »

  • Simon Cloutier, président de la Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest

Faits en bref

  • Le dernier examen de la directive ministérielle sur l’inscription des élèves à des programmes d’enseignement en français langue première remonte à 2008.
  • Le ministre s’est engagé à terminer l’examen de cette directive avant la fin de l’année scolaire 2015‑2016.
  • Il existe deux écoles francophones aux TNO : l’école Boréale, à Hay River, et l’école Allain St-Cyr, à Yellowknife.

Liens connexes

Demandes de renseignements des médias à l’intention du ministre 

Andrew Livingstone
Conseiller principal aux communications du Conseil exécutif
Ministère de l’Exécutif
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
C. P. 1320
Yellowknife NT  X1A 2L9
Tél. : 867-767-9140, poste 11091
Cell. : 867-447-0443
Téléc. : 867-873-0169
Courriel : andrew_livingstone@gov.nt.ca
Site Web : www.gov.nt.ca

Demandes de renseignements des médias à l’intention du Ministère

Jacqueline McKinnon
Gestionnaire des relations publiques et des communications
Ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation
Tél. : 867-920-6222
Courriel : jacqueline_mckinnon@gov.nt.ca