Les premiers ministres mettent en avant leur vision panterritoriale pour le développement durable

YELLOWKNIFE, TNO (31 août 2017) – Les premiers ministres du Nord s’entendent pour amener tous les habitants de toutes les collectivités du Nord à envisager l’avenir avec optimisme. Dans cette perspective, il importe de travailler sur la réussite scolaire, sur le développement des entreprises et sur la création d’occasions d’emplois stimulants, un grand nombre d’entre elles étant liées au développement de l’infrastructure.

Les premiers ministres insistent particulièrement sur l’importance de multiplier les occasions offertes à la population des communautés autochtones et des collectivités rurales et éloignées.

C’est dans ce contexte qu’ils se préparent à lancer, d’ici la fin septembre, leur vision panterritoriale du développement durable.

Centrée sur la valorisation des ressources, la diversification économique, l’infrastructure et l’innovation, cette vision :

  • confirmera la nécessité pour les habitants du Nord de jouer un rôle d’avant-plan dans la prise de décisions susceptibles d’influencer l’avenir économique du Nord;
  • révélera les avantages d’avoir des économies territoriales fortes s’appuyant sur la création de débouchés pour les résidents autochtones et non autochtones des territoires;
  • s’arrimera aux priorités fédérales et déterminera comment le développement économique des territoires contribuera à l’atteinte des objectifs du gouvernement fédéral;
  • signifiera au secteur privé que les trois territoires sont déterminés non pas à complexifier la réglementation et son interprétation, mais à attirer les investissements.

Les premiers ministres savent que le sol de leurs territoires regorge de matières premières dont le Canada a besoin pour contribuer au développement de l’économie verte à l’échelle mondiale. En effet, le Nord abonde en minerais comme le métal des terres rares, comme le cuivre, le lithium, le cobalt et le bismuth, dont s’alimentent les secteurs de l’innovation verte et des énergies renouvelables.

L’intérêt mondial pour la région de l’arctique ne cesse d’augmenter, et les décisions susceptibles de toucher les économies et les milieux naturels du Nord doivent être prises chez nous, dans le Nord. Les premiers ministres insistent sur ce point, dans un contexte où le gouvernement fédéral travaille sur son cadre stratégique pour l’Arctique.

- 30 -

Personnes-ressources

Andrew Livingstone

Conseiller principal aux communications du Conseil exécutif

Ministère de l’Exécutif et des Affaires autochtones

Gouvernement des TNO

Andrew_livingstone@gov.nt.ca

867 767‑9140, p. 11091

Yasmina Pepa

Chef, Affaires publiques

Bureau du premier ministre Taptuna

Gouvernement du Nunavut

ypepa@gov.nu.ca

867 222‑0961

Matthew Cameron

Conseiller en communications

Bureau du Conseil des ministres

Gouvernement du Yukon

Matthew.cameron@gov.yk.ca

867 332‑0615