Un atelier sur la restauration du port de Hay River rassemble les parties prenantes du projet

Hay River, le 13 avril 2016 – Un atelier ayant pour but d’élaborer une stratégie de dragage à long terme du port de Hay River a été tenu cette semaine à Hay River.

Des intervenants clés, dont plusieurs organismes du gouvernement fédéral et des entreprises privées, se sont rencontrés à Hay River les 12 et 13 avril pour discuter d’une stratégie efficace pour réduire les problèmes posés par l’accumulation continue de sédiments dans le port de Hay River.

Un rapport récemment publié faisant l’examen de la Loi sur les transports au Canada reconnaît l’importance vitale du port de Hay River et recommande que le gouvernement fédéral en finance le dragage. Lors de la réunion, les intervenants se sont engagés à restaurer un accès sécuritaire au port et ont fait valoir à leur tour auprès du gouvernement du Canada l’importance d’une telle intervention.

La restauration et l’entretien du port de Hay River sont essentiels pour le transport du ravitaillement le long du fleuve Mackenzie. Ils permettront aussi de réduire le coût de la vie, de stimule la croissance économique et d’exploiter les ressources. L’atelier a permis de discuter de l’échéancier des travaux, des exigences de financement de même que des rôles et responsabilités des intervenants dans les opérations futures.

Le ministère des Transports espère continuer de soutenir le gouvernement du Canada, qui travaille de près avec les collectivités, les gouvernements autochtones et les exploitants maritimes afin d’assurer la sécurité et la viabilité continues du fleuve Mackenzie et du corridor de l’Arctique de l’Ouest.

Citation

« Cet atelier a constitué une excellente occasion pour nous tous de travailler ensemble comme partenaires, de parler de nos rôles pour appuyer cet important carrefour et de discuter de nos aspirations alors que nous nous apprêtons à mettre en œuvre un plan d’opérations et d’entretien à long terme pour le port de Hay River. »
- Wally Schumann, ministre des Transports

Faits en bref

  • Douze collectivités des TNO dépendent de transporteurs maritimes pour s’approvisionner, et quatre collectivités dépendent exclusivement de livraisons aériennes ou maritimes.
  • Le fleuve Mackenzie et la rivière Liard sont utilisés pour le transport de 160 000 tonnes de marchandises en moyenne par année.
  • Le budget fédéral 2016-2017 mentionne que 149 millions de dollars seront dépensés dans le but de revitaliser des ports pour petits bateaux au pays.

Lien connexe

Examen de la Loi sur les transports

Demandes de renseignements des médias à l’intention du Ministère

Ioana Spiridonica
Gestionnaire, Communications et affaires publiques
Ministère des Transports
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
867-767-9082, poste 31042
ioana_spiridonica@gov.nt.ca
Suivez-nous sur Twitter à @GNWT_DOT