Binay Yadav

Titre du poste

Ingénieur principal de projet

Ministère

Transports

Nombre d’années au GTNO

2 ans

Formation

Maîtrise en génie civil, Université Concordia
Baccalauréat en génie civil, Université du Punjab, en Inde

Quel est votre rôle au sein du GTNO?

À titre d’ingénieur principal de projet, je suis responsable de la mise en œuvre d’une variété de projets de grande envergure pour le ministère des Transports, notamment des routes et des infrastructures de transports connexes. Mon travail comprend des tâches aussi variées qu’élaborer des plans de projet, colliger des données relatives à l’ingénierie et la collectivité, fournir des conseils techniques, élaborer des conceptions techniques, établir des spécifications et des devis ainsi que produire des documents contractuels. Je collabore aussi avec d’autres ministères, des représentants de la collectivité, des entrepreneurs, des consultants, des ingénieurs, des techniciens et le public. J’ai toujours plusieurs projets sur les rails, et je dois m’assurer que le travail est accompli selon les spécifications, l’échéancier et le budget établis.

Comment le GTNO a-t-il soutenu votre avancement et votre perfectionnement professionnels?

Oui. Depuis mon entrée en service au GTNO, j’ai bénéficié d’une formation professionnelle qui m’a permis de progresser dans ma carrière et d’obtenir mon titre d’ingénieur (ing.).

Pourquoi aimez-vous travailler au GTNO?

Absolument! J’aime travailler dans un milieu de travail aussi convivial, où les occasions d’avancement de carrière sont nombreuses. Surtout, j’adore mon travail lui-même, qui est très stimulant et enrichissant.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote de travail intéressante au sein du GTNO?

À mes débuts au GTNO, j’ai assisté à une rencontre à Fort Resolution où j’ai appris que les résidents, désireux de circuler sur une route plus sécuritaire, souhaitaient participer au processus de construction. En collaboration avec la collectivité, nous avons donc déterminé quel était le tronçon du chemin à réparer, soit du pont de la rivière Little Buffalo au village de Fort Resolution. L’an passé, nous avons donc amélioré le drainage et le remblai avec l’aide de la population locale, et nous appliquerons cette année l’enduit superficiel. Bien que la route ne soit pas terminée, la collectivité est satisfaite du travail effectué jusqu’à présent sur le tronçon défini. Un aîné m’a d’ailleurs confié que la route était si bien réparée qu’il s’était surpris l’autre jour à rouler à 130 km/h. Bien sûr, je lui ai rappelé que la limite de vitesse est de 90 km/h, et non de 130 km/h! Mais sa joie était une belle récompense pour moi.

Que recommanderiez-vous à un postulant au GTNO?

Travailler au GTNO est très stimulant et enrichissant : vous y trouverez de nombreuses occasions d’avancement de carrière et un milieu professionnel convivial et diversifié.

De quelle façon croyez-vous que votre travail a une incidence positive sur la vie des Ténois?

Je travaille auprès des membres de la collectivité afin de recueillir leurs impressions, et ce, dans le but de leur offrir le meilleur service qui soit, en m’assurant qu’ils bénéficient de routes plus sécuritaires. Le travail dans le domaine des infrastructures de transport m’amène à collaborer avec de nombreux membres de la collectivité; nous nous assurons qu’ils participent au processus en les embauchant ou en faisant appel à leurs entreprises locales.