Infirmier en santé communautaire - Aklavik, Fort McPherson, Paulatuk, Sachs Harbour, Tuktoyaktuk et Ulukhaktok (poste permanent, poste temporaire, poste partagé et décontracté)

Résumé du travail

Collectivité : Partout aux TNO
Ministère : L’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest
No du concours : 22089
Salaire : 104 910 $ - 125 307 $
Type d’emploi : Temps plein, Permanent
Date limite : Ouvert jusqu’à ce qu’un candidat qualifié soit trouvé.

Offre d'emploi

Renseignements sur l’organisme

L’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) offre des carrières stimulantes dans le domaine de la santé et des services sociaux dans le Nord canadien. L’ASTNO possède des centres de services dans des collectivités à l’échelle des Territoires du Nord-Ouest (TNO), emploie plus de 1 600 personnes, et offre des services à plus de 43 000 résidents des TNO et 5 900 résidents de la région de Kitikmeot, au Nunavut. Travailler pour l’ASTNO vous permettra en outre de profiter de nombreux débouchés dans des collectivités accueillantes.

Renseignements sur le poste

Le titulaire travaille aux centres de santé à Aklavik, Fort McPherson, Paulatuk, Sachs Harbour, Tuktoyaktuk et Ulukhaktok et relève directement de l’infirmier en chef, avec qui il offre des services de santé communautaire. Le centre de santé est le seul établissement médical dans les collectivités et accueille entre 2 700 et 6 600 patients par année.

Les services de santé communautaire englobent : la prestation de soins médicaux non urgents; la prestation de soins médicaux urgents nécessitant que le titulaire prenne des décisions en dérogeant aux politiques, aux procédures et aux normes usuelles en soins infirmiers; et la réalisation de programmes de soins infirmiers conçus pour promouvoir la santé et le mieux-être de la collectivité (cela comprend, entre autres, les ateliers sur le bien-être de l’enfant, de la femme ou de l’homme, les séances d’information prénatales et postnatales, le programme de santé en milieu scolaire, les ateliers sur les maladies chroniques, les programmes de vaccination ainsi que les activités de surveillance et le traitement des maladies transmissibles, etc.). Lors d’un incident critique, l’infirmier en chef est guidé par un médecin au téléphone lorsque des liaisons de communication sont disponibles.

À Aklavik, Fort McPherson, Paulatuk, Sachs Harbour, Tuktoyaktuk et Ulukhaktok, l’infirmier en santé communautaire et l’infirmier en chef devront travailler sur appel et par rotation les soirs et les fins de semaine pour offrir des soins infirmiers d’urgence.

Connaissances, compétences et capacités

  • Connaissance pratique du processus de soins (analyse, planification, mise en place et évaluation) et des pratiques infirmières actuelles (notamment en santé publique) et être en mesure de les appliquer et de les analyser pour répondre aux besoins physiques, affectifs, psychosociaux, spirituels et éducatifs des patients.
  • Connaissances en sciences biologiques, physiques et comportementales pour en comprendre, en interpréter et en hiérarchiser les résultats ainsi que pour déterminer et mettre en œuvre un plan d’action reposant sur les normes de pratiques reconnues.
  • Capacité à offrir des soins et des traitements d’urgence, étant donné que le poste nécessite d’être autonome pour assurer des fonctions médicales polyvalentes qui vont au-delà des soins infirmiers de base. Il faut notamment fournir des soins infirmiers avancés tels que : points de suture, ponctions veineuses pour toutes tranches d’âge, et techniques de vaccination.
  • Maîtrise de la pratique des soins médicaux polyvalents et homologués (p. ex. des tests Pap), comme indiqué dans les normes, les politiques et les lignes directrices du manuel d’administration des soins infirmiers.
  • capacité à utiliser et à faire fonctionner les équipements médicaux classiques (électrocardiogrammes, pompes et voies de perfusion intraveineuse périphérique, civières, thermomètres, sondes naso-gastriques, tensiomètres, glucomètres, tubes d’aspiration, objets acérés, sphygmo-oxymètre, etc.).

En règle générale, le candidat doit détenir un diplôme en soins infirmiers et avoir deux ans d’expérience récente en soins infirmiers dans un établissement de soins de courte durée ou dans un centre de santé du Nord.

Poste partagé

Ce concours vise à pourvoir un poste partagé à intervalles réguliers de 8 semaines.

Programme de promotion sociale

Pour se voir accorder la priorité en vertu du programme de promotion sociale, les candidats doivent montrer clairement qu’ils y sont admissibles.

Vérification du casier judiciaire

Les candidats doivent se soumettre à une vérification des antécédents en vue d’un travail auprès de personnes vulnérables. À défaut de fournir une attestation satisfaisante, le candidat risque de se voir disqualifier du concours.

Statut vaccinal

Le candidat retenu doit démontrer que son dossier de vaccination est à jour.

Inscriptions

L’admissibilité à l’autorisation ou à l’inscription actuelle auprès de l’Association des infirmières et infirmiers autorisés des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut (RNANT/NU) est une condition préalable à l’obtention de ce poste.

Pour en savoir plus sur les possibilités de carrière dans le domaine des services de santé et des services sociaux aux TNO, consultez le site Web www.practicenwt.ca/fr.

Diversité et inclusion

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest est un milieu de travail ouvert à tous. Nous invitons les personnes ayant une incapacité qui nécessite des mesures d’adaptation à nous faire part de leurs besoins, si elles sont retenues pour une entrevue ou une évaluation, afin que l’on puisse prendre de telles mesures dans le cadre de la procédure d’embauche.

Admissibilité

Nous pourrions établir des listes de candidats admissibles à partir du présent concours afin de pourvoir des postes permanents ou temporaires semblables.

Équivalences

Nous prendrons en considération toute combinaison équivalente de formation et d’expérience.

Vaccin contre la COVID-19

L’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) est responsable du mieux-être des Ténois ainsi que de la promotion, de la protection et de la prestation des services de santé aux Territoires du Nord-Ouest. Afin de réduire le risque, pour les travailleurs, de contracter ou de propager des maladies transmissibles pouvant être prévenues par un vaccin dans les lieux de travail de l’ASTNO, sauf indication contraire expresse, l’ASTNO exige que tous les nouveaux employés soient entièrement vaccinés contre la COVID-19 depuis le 11 janvier 2022. Les candidats doivent fournir la preuve qu’ils répondent aux exigences liées à la vaccination ou une exemption médicale ou liée aux droits de la personne valide afin de terminer le processus d’embauche.

Renseignements sur le concours

No du concours : 22089

Date limite : Ouvert jusqu’à ce qu’un candidat qualifié soit trouvé.

Salaire

Le traitement est compris entre 53,80 $ et 64,26 $ l’heure (soit entre 104 910 $ et 125 307 $ environ par année), auquel s’ajoute une allocation annuelle de vie dans le Nord.

Renseignements seulement

Service de recrutement du personnel médical
Ministère des Finances
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Yellowknife Centre, 5e étage
C. P. 1 320, Yellowknife NT  X1A 2L9
Tél. : 867-767-9154, poste 14106
Téléc. : 867-873-0445
Courriel : hlthss_recruitment@gov.nt.ca 

Remarque : Si vous ne recevez pas d’avis électronique qui confirme la réception de votre demande d’emploi, veuillez faire un suivi téléphonique.