Exemptions de voyage pour les non-résidents

Les voyages d’agrément ne sont pas autorisés pour le moment aux TNO. Toutefois, les voyageurs non résidents suivants peuvent être admissibles à une exemption de voyage :

Voyageurs du Nunavut

Les voyageurs qui demandent cette exemption doivent avoir été au Nunavut ou aux TNO au moins pendant les 14 derniers jours. Ils ne seront pas admissibles à une exemption s’ils ont fait escale ailleurs qu’au Nunavut ou aux TNO avant d’arriver aux TNO.

Pour en savoir plus, consulter la page des exemptions de voyage.

Touristes allant séjourner en région éloignée (voyage organisé)

Le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique (BACSP) autorise la reprise des activités touristiques en région éloignée aux TNO sous certaines conditions.

Si vous souhaitez vous rendre aux TNO pour faire du tourisme en région éloignée, vous devez réserver un voyage auprès d’un exploitant d’entreprise touristique en région éloignée autorisé. Cet exploitant devra soumettre un plan d’activité pour exploitants d’entreprise touristique en région éloignée dans un contexte de COVID-19 au BACSP pour obtenir l’autorisation d’accueillir des clients de l’extérieur du territoire dans des sites éloignés des TNO.

Pour s’assurer que les visiteurs de l’extérieur du territoire peuvent s’isoler pendant leur visite et que les visiteurs et les résidents des TNO demeurent en sécurité, ces exploitants doivent démontrer qu’ils sont en mesure de mener leurs activités sans qu’il y ait de contact, ou avec des contacts minimes, entre les voyageurs et les résidents des TNO qui ne sont pas des employés de l’entreprise touristique en question.

Les exigences d’auto-isolement et de dépistage pour les touristes bénéficiant d’une exemption sont les mêmes que pour les résidents et varient en fonction du statut vaccinal.

Les touristes entièrement vaccinés bénéficiant d’une exemption qui se sont rendus dans d’autres régions du Canada (non applicable aux retours de voyages à l’extérieur du Canada) n’ont plus besoin de s’auto-isoler à leur retour aux TNO. Ils sont toutefois toujours tenus de soumettre un plan d’auto-isolement pour que le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique (BACSP) soit au courant de leur arrivée dans l’éventualité où une recherche des contacts serait nécessaire.

Pour en savoir plus, consulter la page des exemptions de voyage.

Voyageurs munis d’une exemption pour raisons familiales, réunification familiale ou circonstances exceptionnelles 

Le Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique envisage les types d’exemptions suivants pour les voyageurs non résidents qui doivent se rendre aux TNO :

  • Exemption pour des raisons familiales : demandez cette exemption par exemple en cas de décès ou de maladie dans la famille, si vous avez besoin de services de garde d’enfants ou si vous fuyez la violence conjugale.
  • Exemption aux fins de réunification familiale : cette exemption s’adresse aux membres de la famille immédiate et aux proches et vise à maintenir le bien-être affectif des résidents des TNO.
  • Exemption liée à d’autres circonstances exceptionnelles : demandez cette exemption lorsque vous récupérez ou déposez un membre de la famille ou que vous vous déplacez aux TNO pour rechercher un logement en vue d’y déménager.

Pour en savoir plus, consulter la page des exemptions de voyage.

Voyageurs internationaux non résidents

À l’heure actuelle, les voyageurs internationaux non résidents ne peuvent entrer aux TNO que s’ils ont une exemption de l’administratrice en chef de la santé publique (ACSP). Les voyageurs internationaux qui veulent entrer aux TNO à des fins d’agrément n’y sont actuellement pas autorisés, à moins qu’ils aient légalement le droit d’être au Canada et qu’ils possèdent une exemption de l’ACSP pour prendre part à des activités de tourisme en région éloignée avec un exploitant d’entreprise touristique en région éloignée autorisé.

Les voyageurs internationaux non résidents peuvent également demander un examen de leur demande d’exemption des exigences d’auto-isolement. Le BACSP examinera leur situation précise au cas par cas. Il s’agit d’un processus distinct de la demande d’exemption de voyage aux TNO.