Visites

Dernière modification : 
07/06/2020 - 14:23

Visites

Pour encourager les patients à voir leur famille et leurs proches, tout en protégeant notre personnel et les patients, les restrictions sur les visites dans les centres de santé sont constamment réévaluées à mesure que la situation liée à la COVID évolue. 

  • La limite d’admission de visiteurs dans les services de soins de courte durée, y compris les services d’obstétrique et de pédiatrie, est maintenant de deux hôtes par visite. L’identité des visiteurs doit être signalée d’avance par le patient et ceux-ci doivent respecter les protocoles de dépistage du centre. Concrètement, si vous êtes soigné(e) dans un service de soins de courte durée pendant plusieurs jours, vous pouvez désigner deux personnes importantes ou proches qui pourront vous rendre visite, attendu que ces personnes suivent le processus de dépistage.
  • En ce qui concerne les services ambulatoires, une seule personne est autorisée par visite, à l’exception des patients de pédiatrie qui peuvent avoir deux visiteurs. Par exemple, si vous devez passer une échographie pour votre grossesse, vous pourrez maintenant être accompagnée de votre partenaire ou d’une autre personne lors de cette visite à notre laboratoire du service ambulatoire et clinique d’imagerie diagnostique; s’il s’agit d’un jeune, il pourra être accompagné de ses deux parents ou tuteurs.
  • Soins de longue durée : au cours de la phase 2 du plan Une reprise avisée, nous avons introduit les visites en personne selon une approche progressive. Pour commencer, les résidents des établissements de soins de longue durée pourront recevoir un visiteur essentiel, qui doit être âgé de plus de 18 ans. Les directeurs et superviseurs régionaux travaillent désormais de concert avec les résidents et les familles afin de désigner un visiteur essentiel pour chaque résident et de mettre en place un calendrier pour s’assurer qu’il n’y ait pas plus de cinq visiteurs à la fois dans l’établissement. Les visiteurs devront également se soumettre à un test de dépistage, se désinfecter les mains, porter un masque médical et pratiquer l’éloignement physique pendant leur visite.
  • En ce qui concerne les soins palliatifs, notamment pour les patients séjournant dans des services de longue durée, les visites sont limitées à deux personnes à tout moment. Les visiteurs qui ont voyagé et souhaitent rendre visite à un proche en soins palliatifs devront se procurer une exemption à l’auto-isolement auprès du bureau de l’administrateur en chef de la santé publique, et devront suivre un plan de contrôle des infections lors de leur visite.
  • Demandez à parler au gestionnaire de votre service de soins pour savoir comment vous procurer une exemption pour une visite.

Dépistage et visiteurs pendant la pandémie de COVID-19

En réponse à la pandémie de COVID-19, l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) continue d’ajuster ses opérations. Nous nous efforçons de réduire le risque de propagation et d’exposition pour notre personnel et le public, et avons mis en place les mesures suivantes :

  • Toute personne qui se présente à un établissement de soins devra se soumettre à un dépistage de symptômes de la grippe et sera interrogée sur ses antécédents personnels de voyage. À votre arrivée à un établissement, on vous posera d’abord des questions concernant votre état de santé actuel et tout voyage à l’intérieur du Canada et à l’étranger. Ce processus de dépistage s’appliquera à toute personne sollicitant des soins de santé, ainsi qu’aux visiteurs.
  • Tout visiteur qui présente des symptômes semblables à ceux de la grippe (toux, fièvre, difficultés respiratoires) se verra refuser l’accès au service ou à l’établissement.
  • Évitez de vous rendre à un point de services de santé, sauf en cas de nécessité. Si vous avez besoin de soins ou de services et que vous présentez des symptômes semblables à ceux de la grippe, téléphonez avant de vous présenter. Si vous rendez visite à un membre de la famille ou à un ami, n’oubliez pas que ces mesures sont prises pour protéger nos patients et notre personnel.