Personnes sans abri et vulnérables

Dernière modification : 
jeudi, 05/28/2020 - 08:24

Notre priorité, c’est la protection de la santé et la sécurité de tous les Ténois. 

Ainsi, un plan d’intervention a été mis en œuvre pour offrir aux personnes en situation d’itinérance un endroit où s’isoler et pratiquer l’éloignement physique.

Sur cette page

Qui participe à l’élaboration et à la mise en œuvre du plan?

Il s’agit d’un effort pangouvernemental et de nombreux services et ministères ont uni leurs forces pour relever ce défi unique.

Nos partenaires des organismes non gouvernementaux jouent également un rôle crucial :

  • Women’s Society de Yellowknife
  • YWCA
  • Conseil pour les personnes handicapées des TNO
  • Arctic Indigenous Wellness Foundation
  • SideDoor
  • Armée du Salut

La ville de Yellowknife participe également à ces travaux.

Quels sont les principaux éléments du plan?

Le plan repose principalement sur un réseau de refuges :

  • Les immeubles Aspen Apartments (Yellowknife)
    • Programme volontaire qui offre un espace d’auto-isolement temporaire aux itinérants qui attendent le résultat d’un test ou qui sont malades. Les immeubles Aspen ne sont pas des logements d’urgence pour les personnes qui vivent dans un logement surpeuplé ou qui ont une chambre dans un refuge adapté à l’auto-isolement.
  • Refuge d’isolement (anciennement le Centre de dégrisement et de jour de Yellowknife)
    • Programme volontaire qui offre un espace d’isolement à un groupe de 30 personnes à haut risque parmi les itinérants.
  • Arnica Inn (Yellowknife – ouvrira bientôt)
    • Programme volontaire offrant un espace d’isolement sécuritaire et du soutien à environ 25 personnes en situation d’itinérance présentant un risque élevé de complications dues à la COVID-19, dont des personnes âgées de plus de 70 ans et des personnes ayant des problèmes de santé ou à risque de comorbidités.
  • Refuge de jour de l’Armée du Salut (Yellowknife)
    • Refuge de jour temporaire qui offre un espace sécuritaire aux itinérants et qui répond aux besoins des personnes qui fréquentaient le centre de dégrisement. Il s’agit d’un endroit où les gens peuvent manger, pratiquer des loisirs et socialiser à une distance sécuritaire. Le refuge est ouvert de 7 h 30 à 18 h 30. 
  • Centre de réchauffement d’urgence d’Inuvik
    • Un espace supplémentaire a été ajouté pour aider le Centre de réchauffement d’urgence d’Inuvik qui offre actuellement un espace d’isolement aux personnes en attente d’un résultat de test ou qui ont reçu un test positif à la COVID-19.

Est-ce qu’une approche semblable a été adoptée dans d’autres collectivités des TNO?

Les responsables du GTNO travaillent avec leurs partenaires pour élaborer des plans d’intervention dans d’autres centres régionaux. Les plans seront légèrement différents dans chaque région, mais l’objectif général est d’offrir un espace d’auto-isolement sécuritaire aux personnes sans domicile, et d’aider les refuges à respecter les recommandations de l’administratrice en chef de la santé publique. 

Quelles sont les mesures prises pour respecter les arrêtés de santé publique dans ces espaces?

Puisque ces refuges sont considérés comme un service essentiel, ils sont exemptés de l’arrêté de santé publique qui interdit les rassemblements intérieurs. Toutefois, comme pour les entreprises qui restent ouvertes, des protocoles de prévention des infections rigoureux sont en place, comme les procédures de nettoyage et de désinfection, afin de diminuer les risques pour tout le monde.

Le personnel est régulièrement informé des nouvelles directives et recommandations de l’administratrice en chef de la santé publique.

Est-ce que les usagers sont obligés de rester dans les refuges d’auto-isolement?

Non, les usagers ne sont pas obligés de rester dans les refuges d’auto-isolement (immeubles Aspen Apartments, refuge d’isolement et Arnica Inn).

Le refuge de jour de l’Armée du Salut offre actuellement les services habituellement offerts par le refuge de jour de Yellowknife. Ce refuge n’offre pas de services d’hébergement et sa fréquentation n’est pas obligatoire.

Quels sont les services offerts?

Afin d’éviter les problèmes de santé comme ceux qui accompagnent le sevrage, et pour s’assurer que les usagers restent pendant le temps nécessaire, de la nourriture et des articles de soins personnels sont fournis. De l’alcool et des cigarettes sont également fournis sur demande. Chaque usager reçoit de l’alcool en fonction de ses besoins jusqu’à une quantité maximale quotidienne. La quantité d’alcool est calculée selon un horaire contrôlé.  

Comment assure-t-on le suivi de l’état de santé des usagers des refuges?

Une équipe de soins infirmiers de proximité, formée d’infirmiers autorisés des TNO, a été désignée pour offrir une aide de première ligne aux refuges. Les infirmiers effectuent des visites médicales en personne pour chaque usager des refuges. À l’exception des examens quotidiens liés à la COVID-19 effectués par les infirmiers, il n’y a pas de supervision médicale dans les endroits où des médicaments sont distribués ou stockés. Tous les usagers doivent recevoir une attestation médicale pour habiter aux immeubles Aspen. 

Les usagers des immeubles Aspen et d’Arnica Inn (quand l’établissement sera ouvert) reçoivent leur propre chambre meublée, avec télévision et téléphone. L’équipe de soins infirmiers de proximité a le numéro de téléphone de chaque chambre pour communiquer avec l’usager en cas de besoin.

Comment les gens sont-ils aiguillés vers les immeubles Aspen?

Tous les usagers des immeubles Aspen attendent les résultats d’un test ou présentent des symptômes de la COVID-19. Les usagers sont aiguillés vers les immeubles Aspen par le personnel de la Clinique de la COVID-19 ou de l’Hôpital Stanton. Un formulaire d’aiguillage est ensuite envoyé au personnel des immeubles Aspen, puis un formulaire d’admission est rempli. L’usager est ensuite conduit de la Clinique de la COVID-19 ou de l’Hôpital Stanton aux immeubles Aspen.

Comment les gens seront-ils choisis pour emménager à l’Arnica Inn?

Les personnes identifieront leurs besoins et les demandes seront évaluées par un médecin. Il s’agit d’usagers du système de refuges actuel de Yellowknife. Leur emménagement à l’Arnica Inn permettra de protéger les personnes à haut risque et de désengorger les refuges.

Comment l’intervention s’adaptera-t-elle aux changements?

Nous adapterons notre intervention au fil de l’évolution de la crise.

Nous continuerons à surveiller la santé, la sécurité et le bien-être du personnel et des usagers. Nous continuerons également notre collaboration avec nos partenaires communautaires pour offrir des services appropriés aux personnes vulnérables et nous apporterons les ajustements nécessaires.