Phase d’assouplissement no 2 : étapes suivantes

Dernière modification : 
jeudi, 06/04/2020 - 15:24

La phase d’assouplissement no 2 sera lancée lorsque toutes les mesures de la première phase auront été correctement suivies. Les cas de COVID-19 doivent continuer de provenir presque exclusivement de l’extérieur du territoire (pas ou presque pas de transmission communautaire); le système de santé ne doit pas être surchargé; il doit demeurer facile de retrouver les personnes ayant été en contact avec un porteur du virus; et tous les établissements ou espaces concernés doivent disposer du personnel nécessaire pour faire respecter les règles d’éloignement social et physique. Pour en savoir plus sur les étapes cruciales, consultez le document Une reprise avisée.

Dans les 4 à 6 semaines suivant le début de la phase no 1, pourvu que les exigences ci-dessus soient respectées tout au long de la phase (mi à fin juin 2020).

1. Les interactions interpersonnelles se diversifient.

 

  • Les rassemblements extérieurs de 50 personnes ou moins sont permis :

    • À condition qu’il soit possible de respecter la distance de deux mètres et les consignes de lavage des mains et de désinfection, que les déplacements se fassent uniquement en compagnie de membres du ménage et qu’il n’y ait pas de partage de boissons ou de nourriture; cela comprend les funérailles.

  • Les activités de jour et les sports intérieurs sont permis :

    • À condition qu’il n’y ait jamais plus de 25 personnes dans l’espace et que des procédures de désinfection soient en place. Les besoins individuels des organisations et des ligues sportives seront soumis à une évaluation des risques de la Commission de la sécurité au travail et de l’indemnisation des travailleurs (CSTIT).

      • Les clubs de gymnastique présentent un risque plus élevé et ne peuvent rouvrir durant cette phase.

2. D’autres commerces et organisations peuvent rouvrir.

En adaptant leur modèle d’affaires, en imposant des mesures strictes d’éloignement physique et en mettant en place des procédures de lutte contre les infections. Les restrictions s’assouplissent davantage pour certains secteurs.

  • Exploitants d’entreprise touristique de plein air :
    • Peuvent accueillir un maximum de 50 personnes, ou de 25 dans un véhicule, tant que la distance physique est respectée ou que de l’équipement de protection approprié est fourni.
  • Cinémas et salles de théâtre :
    • Peuvent rouvrir avec un nombre limité de places. Les mesures nécessaires seront déterminées par l’évaluation des risques de la CSTIT.
  • Restaurants avec salle à manger et bar :
    • Peuvent accueillir un nombre limité de clients, mais doivent respecter les mesures jugées nécessaires selon l’évaluation des risques de la CSTIT. ƒƒ
      • ƒLes boîtes de nuit (endroits avec une piste de danse qui servent de l’alcool, mais généralement pas de nourriture) demeurent fermées.
  • Reprise des cours dans les centres d’activité physique  :
    • Doit se faire dans le respect des limites de participants et des mesures d’atténuation des risques déterminées au moyen de l’évaluation des risques de la CSTIT, en fonction de l’espace et de l’équipement.
  • Limites de clients assouplies dans les établissements qui dispensent des services aux particuliers :
    • Nouvelle limite déterminée en fonction de la capacité de l’établissement et de la disponibilité d’équipement de protection individuelle pour le personnel et les clients.

3. Les activités extérieures organisées peuvent avoir lieu

Si des mesures de désinfection et d’éloignement physique sont en place, dans la mesure du possible. Les mêmes règles s’appliquent aux commerces et aux organisations qui offrent de telles activités.

  • Limite de participants augmentée à 50 personnes, conformément aux restrictions assouplies pour les rassemblements extérieurs.

4. Les événements publics de 50 personnes ou moins sont permis

À condition que soient mises en place des mesures strictes d’éloignement social, des procédures de lutte contre les infections, des consignes sur le port d’équipement de protection individuelle (déterminées par l’évaluation des risques) et des limites de participants.

Exemples d’événements

  • Festins et barbecues communautaires
  • Activités de bingo extérieures
  • Petits concerts

5. Les restrictions s’assouplissent pour les espaces communautaires déjà ouverts et de nouveaux espaces s’ajoutent à la liste.

  • Ouverture au public des bureaux gouvernementaux (y compris ceux des gouvernements et des organisations autochtones) :
    • Limite de 25 employés et clients.
    • Éloignement physique, lavage des mains et procédures de lutte contre les infections obligatoires.
  • Réouverture des centres communautaires et jeunesse :
    • Limite de 50 employés et clients.
    • Éloignement physique, lavage des mains et procédures de lutte contre les infections obligatoires.
  • Reprise des rassemblements religieux et spirituels intérieurs :
    • Limite de 25 personnes.
    • Les congrégations doivent respecter autant que possible les règles d’éloignement physique, instaurer des procédures de lavage des mains et de lutte contre les infections et porter de l’équipement de protection.
  • Assouplissement des restrictions pour les terrains de camping :
    • Les espaces communs extérieurs peuvent accueillir un maximum de 50 personnes, à condition que tout le monde garde ses distances.
    • Le partage des tentes suit les mêmes règles que les visites à domicile (cercle d’amis).
  • Réouverture des piscines pour la certification d’instructeurs :
    • L’utilisation des piscines se limite à la formation et à la certification du personnel, ainsi qu’à la préparation en vue d’une réouverture.