Services à l’enfance et à la famille

Dernière modification : 
jeudi, 05/28/2020 - 10:37

Le système de services à l’enfance et à la famille des Territoires du Nord-Ouest continue d’adapter ses services pendant la pandémie de COVID-19 afin de protéger la santé et la sécurité des enfants, des jeunes, des familles, des parents de famille d’accueil (usagers) et des travailleurs de première ligne.

Sur cette page

Que dois-je faire si je soupçonne un cas de maltraitance ou de négligence d’enfant?

En raison de l’augmentation du stress dans les familles, les enfants et les jeunes peuvent être plus vulnérables. Toute personne qui soupçonne un cas de maltraitance ou de négligence d’enfant a la responsabilité de le signaler au bureau local des Services à l’enfance et à la famille. Les coordonnées des bureaux sont disponibles au https://www.hss.gov.nt.ca/fr/contact/signaler-cas-presume-maltraitance-negligence-enfant.

La priorité des Services à l’enfance et à la famille est de protéger la santé et la sécurité des enfants et des familles. Pendant la crise de la COVID-19, le système de services à l’enfance et à la famille continue de recevoir les signalements de maltraitance ou de négligence d’enfant et à intervenir d’urgence.

Est-ce que les services sont encore disponibles pour les usagers?

Le système de services à l’enfance et à la famille continuera d’offrir des services de soutien aux usagers pendant toute la durée de la crise de la COVID-19.

En réponse à la pandémie de COVID-19, nous offrons aux familles un accès simplifié au soutien unique à court terme si elles ne reçoivent pas ailleurs le soutien nécessaire pour combler leurs besoins de base. À titre d’exemple, cette aide peut prendre la forme d’argent pour la nourriture, l’essence, les couches et les préparations pour nourrissons.

Est-ce que les visites en personne ont toujours lieu?

La plupart des visites et des activités non urgentes en personne ont été temporairement suspendues. Cette suspension temporaire se poursuivra jusqu’à ce que la situation s’améliore, en fonction des recommandations de l’administratrice en chef de la santé publique. Cette mesure est prise pour assurer la sécurité des travailleurs de première ligne et de leur famille, et pour nous concentrer sur nos priorités pendant que les ressources sont plus rares.

Est-ce que les familles peuvent visiter leur enfant si celui-ci habite dans une famille d’accueil ou autre?

Depuis le 20 mars 2020, le système de services à l’enfance et à la famille a temporaire suspendu la plupart des visites en personne. Ce type de visite est permis lorsque la réunification avec les parents biologiques est prévue, lorsque l’établissement du lien mère-enfant est nécessaire et lorsque la mère allaite. D’autres exceptions peuvent être accordées au cas par cas.

Tout est mis en œuvre pour supprimer les obstacles technologiques afin de maintenir le contact avec les usagers. L’accès aux appareils peut parfois être difficile, car ils sont disponibles en quantité limitée. Ainsi, nous envisageons des solutions originales pour offrir des services virtuels jusqu’à ce que nous trouvions d’autres appareils.

Nous sommes conscients qu’il est important de maintenir le lien entre les enfants et leur famille. Nous reprendrons donc les visites en personne dès que cela pourra être fait en toute sécurité.

Est-ce que les travailleurs des services à l’enfance et à la famille gardent le contact avec les usagers même si les visites en personne sont temporairement suspendues?

Nous utilisons des moyens technologiques pour fournir des services virtuels (p. ex. téléconférence et vidéoconférence) afin de maintenir le lien entre les usagers et les travailleurs de première ligne, et de maintenir les audiences devant la cour. Tout est mis en œuvre pour supprimer les obstacles technologiques afin de maintenir le contact. Les travailleurs de première ligne gardent le contact avec les usagers pour protéger leur sécurité, leur santé et leur bien-être.

Quelles sont les précautions prises pour les visites ou les activités en personne qui ont tout de même lieu?

Lorsqu’un contact en personne est nécessaire avec les usagers, les travailleurs de première ligne doivent suivre les lignes directrices sur la COVID-19 des Services à l’enfance et aux familles. Ces lignes directrices indiquent notamment quand il est nécessaire de porter de l’équipement de protection personnelle, les questions de dépistage de la COVID-19 pour évaluer l’exposition potentielle au virus, ainsi que la marche à suivre pour voir si une personne présente des signes ou des symptômes de la COVID-19.

De quelle façon vient-on en aide aux parents de famille d’accueil? 

Nous travaillons avec la Coalition des familles d’accueil des TNO pour comprendre les besoins des parents de famille d’accueil et y répondre. Nous leur offrons également un soutien continu et nous restons en contact avec eux. À titre d’exemple, la Coalition des familles d’accueil des TNO organise des réunions de soutien virtuelles deux fois par semaine pour les parents de famille d’accueil : https://www.ffcnwt.com/ (en anglais seulement).

En collaboration avec la Coalition des familles d’accueil des TNO, nous avons mis sur pied des services de relève pour les parents de famille d’accueil des TNO afin de les aider pendant la pandémie de COVID-19. Selon la disponibilité des fournisseurs de services de relève, les services suivants sont maintenant offerts aux parents de famille d’accueil dans toutes les collectivités : 

  • services de garde pendant les heures de travail pour les parents de famille d’accueil qui doivent travailler;
  • services de relève pouvant aller jusqu’à quatre heures par semaine pour tous les parents de famille d’accueil. 

Nous effectuons les vérifications appropriées pour assurer la sécurité des enfants avant de les confier à une famille d’accueil ou à un fournisseur de services de relève.

Avant que l’on confie un enfant à une famille d’accueil, est-ce que le ou les parents d’accueil et l’enfant seront testés pour la COVID-19?

Les travailleurs de première ligne s’occupent du processus de dépistage de la COVID-19 pour les parents de famille d’accueil et l’enfant avant que celui-ci leur soit confié. Les questions de dépistage de la COVID-19 évaluent l’exposition potentielle au virus et permettent de détecter les signes et les symptômes de la maladie.

Que se passe-t-il si l’enfant ou un membre de la famille d’accueil contracte la COVID-19?

Si une personne de votre foyer test positif à la COVID-19, un professionnel de la santé communiquera avec la personne ou avec un parent de la famille d’accueil. Tous les membres du foyer devront s’isoler. Un professionnel de la santé évaluera la personne pour relever les symptômes qui persistent ou qui s’aggravent. Le professionnel discutera avec la personne ou son parent de famille d’accueil, pour parler de la maladie, donner des conseils médicaux et pour indiquer comment prévenir la transmission de la COVID-19 aux autres membres du foyer.

Un protocole a été établi si un enfant en famille d’accueil présente des symptômes de la COVID-19 ou s’il a été testé et qu’il attend les résultats. Les Services à l’enfance et à la famille aideront les membres du foyer à respecter les directives d’auto-isolement de l’administratrice en chef de la santé publique. Un préposé à la protection de l’enfance effectuera une vérification virtuelle quotidienne de la santé des membres du foyer. Ce protocole décrit également la marche à suivre si un enfant ne peut pas rester dans son foyer actuel. Il sera notamment placé chez des membres de sa famille élargie, dans un foyer médical ou dans un autre type de foyer, comme un logement locatif de deux chambres.

Si un enfant a été exposé à la COVID-19 ou s’il a testé positif à la maladie, avant la confirmation de son placement, est-ce que les Services à l’enfance et à la famille aviseront les parents de famille d’accueil? 

Si un enfant a été exposé à la COVID-19 ou s’il a été déclaré positif à la maladie, les Services à l’enfance et à la famille aviseront la famille d’accueil potentielle avant le placement. De plus, nous veillerons à ne pas placer l’enfant dans un foyer où vivent des personnes vulnérables à la COVID-19, comme des personnes âgées ou atteintes d’une maladie respiratoire. Les Services à l’enfance et à la famille aideront les membres du foyer à respecter les directives d’auto-isolement de l’administratrice en chef de la santé publique. Un préposé à la protection de l’enfance effectuera une vérification virtuelle quotidienne de la santé des membres du foyer.

Est-ce que les parents de famille d’accueil peuvent faire tester un enfant pour la COVID-19?

Si un enfant présente des symptômes de la COVID-19, l’enfant ou un parent de la famille d’accueil doit communiquer avec un professionnel de la santé. Ce dernier pourrait recommander que l’enfant soit testé. Le parent de famille doit immédiatement informer le préposé à la protection de l’enfance s’il soupçonne une infection à la COVID-19.

Est-ce que les services spécialisés hors territoires pour les enfants et les jeunes sont encore offerts? 

Tous les nouveaux placements dans les services spécialisés hors territoire sont temporairement suspendus jusqu’à nouvel ordre, à l’exemption des demandes urgentes. Ces demandes seront évaluées au cas par cas. Les enfants et les jeunes déjà placés dans les services spécialisés hors territoire y resteront. Nous surveillons de près la santé et la sécurité de ces enfants.

Est-ce que les préposés à la protection de l’enfance passent un test de dépistage de la COVID-19?

La santé et le bien-être des usagers sont la priorité des préposés à la protection de l’enfance. Ceux-ci doivent tous suivre un protocole obligatoire qui comprend un processus de dépistage de la COVID-19 chaque fois qu’il se présente sur leur lieu de travail. Ils doivent également pratiquer l’éloignement physique lorsque la situation le permet et suivre d’autres mesures de santé publique.

De plus, comme pour tous les Ténois, les préposés à la protection de l’enfance ont été avisés de faire ce qui suit pour se protéger et protéger les autres contre la COVID-19 :