Protocoles d’éloignement physique pour les camps de travail isolés

Dernière modification : 
12/18/2020 - 10:40

Sur cette page

Les consignes suivantes doivent être suivies par tous les travailleurs :

  1. Pratiquer l’éloignement physique pendant 14 jours avant de se rendre aux TNO;
  2. Adopter une bonne hygiène des mains;
  3. Suivre de bonnes pratiques d’hygiène respiratoire et des procédures de désinfection renforcées;
  4. Surveiller l’apparition de symptômes 14 jours avant de se rendre aux TNO, en utilisant le formulaire d’autosurveillance quotidienne de la COVID-19 ci-joint;
  5. Suivre les conseils énoncés dans le présent protocole si le travailleur ou un membre de son ménage développe des symptômes de la COVID-19 au cours des 14 jours précédant le voyage aux TNO;
  6. Avoir le formulaire d’autosurveillance quotidienne dûment rempli à portée de main, afin de pouvoir le présenter à un point d’entrée aux TNO, au besoin;
  7. Fournir le formulaire d’autosurveillance quotidienne rempli à son superviseur de santé et de sécurité au travail à son arrivée au camp isolé.

Voici comment vous pouvez pratiquer l’éloignement physique :

  • Évitez les endroits bondés et les rassemblements non essentiels;
  • Évitez les salutations habituelles telles que les poignées de main;
  • Maintenez en tout temps une distance d’au moins deux mètres avec toute personne ne faisant pas partie de votre ménage;
  • Restez chez vous autant que possible, y compris pour les repas et les divertissements;
  • Faites vos commissions ou prenez les transports publics en dehors des heures de pointe;
  • Ayez recours à la technologie pour rester en contact avec vos amis et votre famille, si possible;
  • Faites appel aux services de livraison de nourriture et d’achat en ligne, si possible;
  • Faites de l’exercice à la maison ou à l’extérieur, loin des autres, si possible;
  • Rendez-vous aux aéroports dans un véhicule privé, dans la mesure du possible, plutôt qu’emprunter les transports en commun;
  • Évitez de passer du temps inutilement dans les endroits publics, y compris les lieux de livraison ou les cafétérias;
  • Évitez de fréquenter des aires de repos ou des magasins bondés.

Une bonne hygiène des mains suppose le respect des consignes suivantes :

  • Saluez les gens d’un signe de la main au lieu de leur serrer la main, de les embrasser ou de les prendre dans vos bras;
  • Lavez-vous souvent les mains pendant au moins 20 secondes et évitez de vous toucher le visage;
  • Utilisez du désinfectant à base d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon;
  • Évitez de toucher les surfaces que les gens touchent souvent.

De bonnes pratiques d’hygiène respiratoire supposent le respect des consignes suivantes :

  • Toussez ou éternuez dans le pli de votre bras ou dans un mouchoir;
  • Portez un masque ou un couvre-visage s’il est impossible de rester à deux mètres des autres (p. ex., durant un vol ou dans les transports en commun).

Procédures de désinfection renforcées

Des procédures de désinfection renforcées supposent un nettoyage et une désinfection réguliers : désinfectez deux fois par jour les surfaces touchées fréquemment telles que les toilettes, les tables de chevet, les claviers d’ordinateur, les claviers numériques et les poignées de porte à l’aide d’un agent efficace contre le coronavirus. Le coronavirus est facile à vaincre si on utilise les désinfectants appropriés. Désinfectez l’intérieur de votre véhicule et de votre logement à l’aide de lingettes désinfectantes ou d’une solution d’eau de javel.

Santé Canada a établi une liste de désinfectants homologués efficaces contre la COVID-19 :

Parmi les désinfectants appropriés, mentionnons :

  • les solutions à base d’eau de Javel diluée;
  • le peroxyde d’hydrogène accéléré (0,5 %);
  • les composés d’ammonium quaternaire (QUAT).

Vérifiez toujours les informations fournies par le fabricant pour vous assurer que le produit est efficace contre les coronavirus. Suivez les instructions de dilution et de temps de contact. Sauf indication contraire figurant sur l’emballage, utilisez un détergent pour débarrasser la surface de tous les débris visibles avant l’application du désinfectant.

Les surfaces souillées par des sécrétions respiratoires ou des fluides corporels doivent être nettoyées deux fois : une fois pour éliminer les sécrétions, et une autre fois avec un désinfectant efficace pour désinfecter la zone en question.

Utilisez des gants jetables et des vêtements de protection (par exemple, des tabliers en plastique, si vous en avez) lorsque vous nettoyez ou touchez des surfaces, des vêtements ou du linge souillés par des fluides corporels.

Directives concernant les symptômes de la COVID-19 :

Si un travailleur ou des membres de son ménage présentent des symptômes de la COVID-19, notamment de la fièvre, une toux qui vient d’apparaître ou qui s’aggrave, de l’essoufflement, de la fatigue, des douleurs musculaires, un mal de gorge, un écoulement nasal, des maux de tête, de la diarrhée, des vomissements, ou une perte d’appétit, de goût ou d’odorat, ces personnes doivent immédiatement s’isoler et communiquer avec un professionnel de la santé local. Le travailleur doit passer un test, suivre les conseils du professionnel de la santé et aviser immédiatement son employeur pour que ce dernier lui fournisse des instructions supplémentaires. Les travailleurs ne devront pas retourner au travail tant qu’ils présentent des symptômes de la COVID-19 ou si le test de dépistage de la COVID-19 est positif.

Si un travailleur pense avoir des symptômes de la COVID-19, il doit se mettre à l’écart des autres dès l’apparition des symptômes. S’il est à l’extérieur lorsqu’un symptôme se manifeste, il devra rentrer immédiatement chez lui et éviter de prendre les transports en commun. Lorsqu’ils se déplacent d’une collectivité à l’autre, les travailleurs devront surveiller l’apparition d’éventuels symptômes de la COVID-19. S’ils sont malades, les travailleurs devraient appeler un professionnel de la santé à l’avance pour obtenir des soins médicaux.

Travailleurs résidents des TNO :

Lorsqu’ils ne se trouvent pas au camp isolé, les travailleurs résidents des TNO sont autorisés à rendre visite à des personnes en dehors de leur lieu de travail et de leur domicile, conformément à l’Arrêté de santé publique – phase d’assouplissement no 2 concernant la COVID-19, entré en vigueur le 12 juin 2020.

Travailleurs non-résidents des TNO :

Lorsqu’ils ne se trouvent pas au camp isolé, les travailleurs non-résidents des TNO ne sont pas autorisés à rendre visite à des personnes en dehors de leur lieu de travail et de leur domicile, et ne sont pas autorisés à fréquenter de près (dans un rayon de deux mètres) des personnes autres que les membres de leur ménage pendant 14 jours avant leur arrivée au camp.

Foire aux questions

  •