Vaccin contre la COVID-19

Dernière modification : 
03/05/2021 - 11:11

Cliniques de vaccination

Le vaccin de Moderna contre la COVID-19 est disponible gratuitement les jours suivants :

Le vaccin de Moderna contre la COVID-19 est à base d’ARN messager (ARNm). Ce nouveau type de vaccin montre au corps comment se protéger de la COVID-19 sans avoir besoin de l’infecter par le virus.

Le vaccin de Moderna contre la COVID-19 est administré en deux doses injectées dans le muscle à au moins quatre semaines d’intervalle. En cas de retard pour administrer la deuxième dose, il est recommandé de l’injecter dans un délai de quatre mois après la première. Même s’il n’est pas possible d’administrer la deuxième dose dans l’intervalle recommandé, vous n’avez pas besoin de recommencer la série de doses du vaccin, et la deuxième dose peut être administrée dès que possible, même après cet intervalle.

En ce moment, le vaccin de Moderna est approuvé pour les personnes de 18 ans et plus. Les membres des groupes prioritaires des TNO recevront le vaccin en premier pendant la période de janvier à février 2021. Le reste des adultes admissibles pourront recevoir le vaccin à compter du mois de mars 2021.

Nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19)

Les coronavirus humains sont fréquents. Habituellement, ils sont associés à des maladies bénignes dont les symptômes sont semblables à ceux d’un rhume. La nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19) est causée par un virus qui entraîne des infections respiratoires allant de légères à graves.

Bien que dans la plupart des cas, les symptômes soient bénins, voire absents, pour certaines personnes, comme celles qui ont la santé fragile ou les personnes âgées, la maladie peut être grave, conduire à l’hospitalisation et même au décès. Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé a qualifié la COVID-19 de pandémie.

Le 23 décembre 2020, la pandémie a atteint un moment décisif lorsque Santé Canada a autorisé la distribution et l’utilisation du vaccin de Moderna contre la COVID-19. Les responsables des Territoires du Nord-Ouest ont reçu une première livraison de doses du vaccin le 28 décembre et ont administré les premières doses aux résidents faisant partie des groupes prioritaires le 31 décembre 2020.

Les vaccins renforcent le système immunitaire et l’aident à produire des anticorps qui combattent les maladies infectieuses. Il vaut mieux recevoir un vaccin que de contracter une maladie. Les vaccins, comme les autres mesures de santé publique, sont plus efficaces lorsque tout le monde participe.

En vous faisant vacciner, vous contribuez à prévenir ou à diminuer le risque que vous ou d’autres personnes tombiez gravement malades de la COVID-19. Même si vous n’êtes pas vous-même à risque de complications graves de la COVID-19, il est important de penser à vos amis, aux membres de votre famille, à vos collègues, aux personnes âgées et aux autres membres de votre collectivité qui pourraient l’être.

L’information sera mise à jour lorsque de nouveaux vaccins seront approuvés par Santé Canada et que d’autres groupes deviendront admissibles.

Groupes prioritaires :

  • L’âge avancé. Le risque de tomber gravement malade de la COVID-19 commence à augmenter après l’âge de 60 ans. Les personnes les plus vulnérables dans cette catégorie sont celles qui résident dans des établissements de soins de longue durée ou dans des milieux de vie communs. Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou de plusieurs problèmes de santé.
  • Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou de problèmes de santé sous-jacents : les résidents qui ont une maladie comme une pathologie chronique des poumons, des reins ou du cœur sont exposés à un risque accru de contracter une forme grave de COVID-19 et d’en subir des complications. Les personnes qui voyagent régulièrement à l’extérieur des TNO pour des soins médicaux sont encore plus à risque.
  • Les personnes qui sont susceptibles de transmettre la COVID-19 à ceux qui présentent un risque accru de maladie grave et de décès. Cette probabilité est un autre facteur important à prendre en considération. Ce groupe à risque peut comprendre les travailleurs de la santé de première ligne, ou ceux qui prodiguent des soins aux populations vulnérables présentant des risques élevés.
  • Les travailleurs résidents qui vivent aux TNO, mais qui travaillent régulièrement à l’extérieur du territoire ou dans des camps de travail avec des travailleurs de l’extérieur du territoire. Ces personnes courent un risque élevé de contracter la COVID-19 et de la transmettre à des membres de leur famille, leur ménage ou leur collectivité.
  • Les personnes qui vivent dans une collectivité éloignée, y compris une collectivité autochtone, dont l’infrastructure sanitaire est limitée comparativement aux grands centres.

Pour que nous puissions lever les mesures de sécurité, le taux de vaccination doit augmenter et le taux d’infection doit diminuer à l’échelle territoriale, nationale et mondiale. Même après avoir été vacciné, continuez à faire ce qui suit pour vous protéger vous et les autres contre la COVID-19 :

  • Lavez-vous souvent les mains
  • Maintenez l’éloignement physique
  • Portez un masque non médical lorsque l’éloignement physique n’est pas possible
  • Fréquentez le moins de gens possible
  • Nettoyez et désinfectez votre domicile régulièrement
  • Restez chez vous si vous êtes malade
  • Faites-vous tester si vous présentez des symptômes

Ressources

Ressources du gouvernement du Canada