Vaccin contre la COVID-19

Dernière modification : 
06/10/2021 - 10:22

Cliniques de vaccination

Le vaccin contre la COVID-19 est offert gratuitement aux TNO aux dates suivantes :

Séances de vaccination contre la COVID-19 en 2021

​​​​​​

Nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19)

Les coronavirus humains sont fréquents. Habituellement, ils sont associés à des maladies bénignes dont les symptômes sont semblables à ceux d’un rhume. La nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19) est causée par un virus qui entraîne des infections respiratoires allant de légères à graves. Bien que dans la plupart des cas les symptômes soient bénins, voire absents, pour certaines personnes, comme celles qui ont la santé fragile ou les personnes âgées, la maladie peut être grave, conduire à l’hospitalisation et même au décès.

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé a qualifié la COVID-19 de pandémie. La pandémie a atteint un tournant en décembre 2020, lorsque Santé Canada a autorisé l’utilisation de vaccins contre la COVID-19 pour la distribution. Les Territoires du Nord-Ouest ont reçu leur première livraison de vaccin le 28 décembre 2020 et administré les premières doses aux résidents prioritaires à compter du 31 décembre 2020. 

Comme la plupart des virus, celui de la COVID-19 change ou mute en se reproduisant à l’intérieur des cellules d’une personne infectée. Les virus qui ont changé ou muté sont appelés variants. On parle de « variant préoccupant » lorsque l’on constate qu’une certaine mutation permet au virus de se propager plus facilement, intensifie la gravité de l’infection, ou réduit les effets du vaccin.

La prévalence de ces variants augmente continuellement, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde. Des études sont en cours à l’échelle internationale et nationale pour mieux saisir les effets cliniques de ces souches, dont leur mode de propagation et la gravité de la maladie. Les preuves recueillies jusqu’à présent suggèrent que les variants préoccupants se propagent plus facilement et plus rapidement par rapport à la souche originale. Cette situation peut entraîner plus de cas de maladie, d’hospitalisations et de décès.

Les vaccins renforcent le système immunitaire et l’aident à produire des anticorps qui combattent les maladies infectieuses. Il vaut mieux recevoir un vaccin que de contracter une maladie. Les vaccins, comme les autres mesures de santé publique, sont plus efficaces lorsque tout le monde participe.

En vous faisant vacciner, vous contribuez à prévenir ou à diminuer le risque que vous ou d’autres personnes tombiez gravement malades de la COVID-19. Même si vous n’êtes pas vous-même à risque de complications graves de la COVID-19, il est important de penser à vos amis, aux membres de votre famille, à vos collègues, aux personnes âgées et aux autres membres de votre collectivité qui pourraient l’être.

L’information sera mise à jour lorsque de nouveaux vaccins seront approuvés par Santé Canada et que d’autres groupes deviendront admissibles. Avant de pouvoir lever les mesures en toute sécurité, les TNO doivent avoir : un taux élevé de vaccination, une preuve de l’absence de transmission après la vaccination et de l’efficacité du vaccin contre les variants, un risque gérable pour la population non vaccinée, et un taux réduit d’infections à la COVID-19 sur le plan territorial, national et mondial.

Même après avoir été vacciné, continuez à faire ce qui suit pour vous protéger vous et les autres contre la COVID-19 :

  • Lavez-vous les mains souvent
  • Maintenez l’éloignement physique
  • Portez un masque non médical lorsque l’éloignement physique n’est pas possible
  • Fréquentez le moins de gens possible
  • Nettoyez et désinfectez votre domicile régulièrement
  • Restez à la maison si vous êtes malade
  • Faites-vous tester en cas de symptômes

Pour en savoir plus sur les vaccins contre la COVID-19, consultez votre professionnel de la santé ou les sources sérieuses de renseignements plus bas.

Vaccins contre la COVID-19

Moderna et Pfizer-BioNTech sont deux marques différentes de vaccins à ARNm (ARN messager) offerts aux TNO. Les vaccins à ARNm enseignent à votre corps comment se protéger contre la COVID-19 et éviter de tomber malade à cause du virus. Santé Canada a approuvé les vaccins à ARNm de Moderna et de Pfizer-BioNTech en décembre 2020.

Le vaccin de Moderna est approuvé pour les personnes de 18 ans et plus. Le vaccin de Pfizer-BioNTech est approuvé pour les personnes de 16 ans et plus. Les jeunes âgés de 12 à 15 ans présentant des troubles médicaux à risque élevé ou un risque d’exposition élevé à la COVID-19 peuvent se voir offrir le vaccin de Pfizer‑BioNTech contre la COVID-19 après avoir discuté des risques et des avantages avec leur professionnel de la santé et leurs parents ou leurs tuteurs légaux.

Même si le vaccin est toujours à l’étude en ce qui concerne les personnes enceintes ou qui allaitent, les personnes immunodéprimées et celles qui souffrent d’une maladie auto-immune, ces personnes peuvent quand même se faire vacciner si elles le souhaitent. Le professionnel de la santé administrant le vaccin discutera des risques et des avantages avec chaque personne pour s’assurer que le vaccin lui convient.

Il existe des données prometteuses que les vaccins à ARNm contre la COVID-19 offerts aux TNO protègent contre le variant B.1.1.7, qui a été découvert pour la première fois au Royaume-Uni. Les deux vaccins à ARNm seraient efficaces pour prévenir les maladies graves et la mort des suites de la COVID-19.

Les travailleurs saisonniers et les travailleurs rotationnels non résidents qui courent un risque accru d’introduire la COVID-19 au territoire peuvent se faire vacciner aux TNO s’ils vivent et travaillent ici pendant une période substantielle. Pour recevoir le vaccin contre la COVID-19 aux TNO, les non-résidents doivent obtenir l’approbation de l’administratrice en chef de la santé publique par courriel en écrivant à l’adresse CPHO@gov.nt.ca.

Toute personne asymptomatique et approuvée pour la vaccination aux TNO pourra le faire pendant sa période d’isolement après en avoir obtenu l’approbation écrite préalable par courriel de l’adresse CPHO@gov.nt.ca. La vaccination d’une personne en isolement nécessite un équipement de protection personnel et une coordination supplémentaires pour assurer la sécurité du personnel, des clients et des autres personnes à la clinique.

Les personnes pleinement vaccinées et les membres de leur ménage sont admissibles à une période d’isolement plus courte.

Ressources

Ressources du gouvernement du Canada