Le premier ministre

Les Territoires du Nord-Ouest (TNO) possèdent une nature d’une beauté spectaculaire, d’innombrables ressources et des possibilités stimulantes, rendues possibles par ses habitants, d’origines et de cultures des plus variées. Les TNO sont riches de l’une des dernières régions sauvages sur Terre, de réserves d’eau cristalline et de grands espaces qui nous confèrent une liberté qui ne peut faire que des envieux.

De plus en plus, le Canada prend conscience que le Nord occupera une place de choix dans son avenir économique. Les regards se tournent maintenant vers nous. Le Conference Board du Canada a prédit, compte tenu des importantes réserves de ressources naturelles de la région, que le PIB du Nord pourrait doubler d’ici 2020.

Le gouvernement des Territoires du Nord‑Ouest (GTNO) est déterminé à faire en sorte que le potentiel du Nord se traduise en prospérité pour les Ténois et tous les Canadiens. Avec un stock de ressources naturelles qui reste, pour l’essentiel, à exploiter, les Territoires du Nord‑Ouest peuvent créer de nouveaux débouchés économiques et contribuer de manière notable à la richesse de ses résidents et de tous les Canadiens pour plusieurs générations à venir.

Nous sommes le troisième producteur de diamants au monde, et nous détenons la deuxième réserve mondiale de métaux du groupe des terres rares après la Chine. Nous avons de l’or, de l’argent, du cobalt, du bismuth, du plomb, du cuivre, du zinc, et ces métaux, en grande partie, ne sont pas exploités. En 2013, six des cent principaux projets d’exploration et de mise en valeur miniers du Canada étaient aux TNO.

Nos réserves de pétrole et de gaz naturel, à l’échelle de notre territoire — de la mer de Beaufort, au nord, jusqu’au Sahtu et aux collines Cameron, au sud —, sont parmi les plus importantes au monde. Nous avons un potentiel hydroélectrique estimé à 11 500 mégawatts, ce qui est supérieur à la capacité actuelle que génère BC Hydro. L’hydroélectrique est une source d’énergie propre et renouvelable qui pourrait alimenter le développement économique et réduire le coût de la vie pour nos résidents.

Le 1er avril 2014, le transfert des responsabilités pour l’administration des terres, des ressources et des eaux du gouvernement du Canada au GTNO a marqué le début d’un nouveau chapitre pour les Ténois. Une priorité des résidents du Nord et de l’Assemblée législative depuis des décennies, le transfert des responsabilités pour l’administration des terres et des ressources fait en sorte que les Ténois prennent maintenant des décisions qui étaient auparavant prises par Ottawa.

Le transfert des responsabilités marque également le début d’une nouvelle ère dans nos relations avec les gouvernements autochtones des Territoires du Nord‑Ouest. Déjà déterminé à maintenir des relations bilatérales sous le signe du respect, de la reconnaissance et de la responsabilité, le transfert des responsabilités est synonyme de nouvelles occasions de collaboration plus étroite pour le GTNO et ses partenaires autochtones, c’est-à-dire l’Inuvialuit Regional Corporation, la Nation des Métis des TNO, le Sahtu Secretariat Incorporated, le Conseil tribal des Gwich’in, le gouvernement tlicho, la Première Nation Acho Dene Koe, la Section locale no 67 des Métis de Fort Liard, la Première Nation Deninu K’ue et la Première Nation de Salt River. Par l’entremise de partenariats et d’une coopération accrus, le GTNO, ses partenaires du transfert des responsabilités, les Premières Nations du Dehcho et le gouvernement du territoire d’Akaitcho sont engagés à faire des TNO un territoire plus sain et prospère pour tous nos résidents.

Les Ténois connaissent leur territoire et ses ressources et veulent profiter d’un développement équilibré et responsable. L’une des meilleures manières d’atteindre cet objectif est de faire en sorte que les gens d’ici qui tireront profit de ces décisions les prennent eux-mêmes. Avec les nouveaux pouvoirs et les nouvelles ressources provenant du transfert des responsabilités, nous serons en meilleure position que jamais pour participer à la croissance économique et à la vitalité de notre territoire. Le transfert des responsabilités signifie également que notre gouvernement a les outils nécessaires pour mieux gérer l’environnement, et ainsi garantir que les décisions que nous prenons en matière de développement reflètent bien les priorités et les valeurs du Nord.

Les Ténois reconnaissent que la terre est source de vie; elle nous fait vivre et nous nourrit sur tous les plans : spirituel, culturel, physique, économique et social. Ensemble, les Ténois seront capables de gérer les terres, l’eau et les ressources naturelles des Territoires du Nord‑Ouest de manière responsable et durable pour en faire profiter les générations actuelles et futures, et ce, en nous inspirant de nos années de collaboration avec les gouvernements autochtones et les parties prenantes en ce qui a trait à l’utilisation et à la conservation des terres et en reflétant la relation spéciale que nous avons toujours entretenue avec la terre et l’environnement.

La mise en valeur responsable des ressources naturelles continuera d’occuper une place de choix au cœur de l’économie ténoise pour de nombreuses années. De même, favoriser un développement qui propose des avantages et crée des occasions d’affaires pour les résidents du Nord tout en respectant notre environnement et en tenant compte de nos valeurs et de nos priorités continuera d’occuper une importance primordiale pour notre gouvernement alors que nous commençons à assumer nos nouvelles responsabilités.

Les Territoires du Nord-Ouest ont un avenir prometteur enraciné dans un passé traditionnel. Nous avons suivi les leçons de nos ancêtres et les avons appliquées à un monde moderne. Les diamants, le pétrole et le gaz naturel, le tourisme et l’énergie propre ne sont que quelques-unes des nombreuses avenues que les Ténois empruntent aujourd’hui.

Les terres et les ressources qu’elles renferment constituent notre héritage commun et doivent être gérées afin que tous les résidents des TNO puissent en profiter. Notre gouvernement a à cœur de prendre les bonnes décisions maintenant afin de garantir aux générations futures un avenir sain et prospère.

Premier ministre Bob McLeod