Le marché des peaux de phoque inuvialuites s’ouvre à l’Union européenne

Yellowknife, le 9 mars 2017 – Les efforts soutenus du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) pour percer le marché de l’Europe viennent de porter fruit. Ainsi, les fashionistas d’outre-Atlantique pourront dès l’hiver prochain se protéger élégamment des rigueurs hivernales avec des produits inuvialuits en peau de phoque.

En effet, à la demande des Territoires du Nord-Ouest (TNO), l’Union européenne (UE) a accepté d’appliquer aux produits inuvialuits l’exception, pour les Autochtones, à la prohibition des produits dérivés du phoque.

Cette décision permettra donc aux produits dérivés du phoque issus de la Région désignée des Inuvialuits d’accéder sans encombre au marché de l’Europe.

Le ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement (MITI) prévoit faire la promotion des produits dérivés du phoque ténois sous la marque des « Fourrures authentiques de la vallée du Mackenzie ». Le MITI s’associera aussi à l’Inuvialuit Regional Corporation (IRC) pour mettre au point une certification qui permettra aux touristes européens de ramener en toute confiance dans leurs bagages des produits en peau de phoque achetés aux TNO.

S’étant notamment donné comme mandat de favoriser une diversification économique accrue aux TNO, le GTNO s’est engagé à promouvoir auprès des marchés internationaux les produits issus de son économie traditionnelle – des efforts qui s’alignent par ailleurs avec les obligations propres au GTNO dans le cadre de la Convention définitive des Inuvialuits.

Le GTNO a collaboré de près avec Pêches et Océans Canada pour traiter avec l’UE.

Citations

« Cette réalisation importante, qui s’inscrit dans le mandat du GTNO, offre un débouché prometteur et apportera un appui précieux aux pratiques culturelles des Inuvialuits. Nous avons hâte de faire notre place dans ce marché, qui représente la deuxième économie en importance au monde, et d’en faire profiter les chasseurs de phoque et leur famille. »
-Wally Schumann, ministre de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement

« La culture traditionnelle inuvialuite exploite depuis longtemps le phoque comme source de nourriture, de vêtements et de revenus. En étant reconnus par l’Union européenne, nous pourrons vendre nos produits sur ce nouveau marché, ce qui profitera tant à nos chasseurs qu’à nos artisans. La perspective d’étendre nos efforts de commercialisation des produits dérivés du phoque à l’Europe nous réjouit, et nous sommes prêts à saisir cette occasion. C’est également agréable de voir l’Union européenne respecter la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. »
-Duane Ningaqsiq Smith, PDG de l’Inuvialuit Regional Corporation

Faits en bref

  • La demande d’exception a officiellement été acceptée le 14 février 2017.
  • Les produits dérivés du phoque provenant des TNO profiteront également des efforts de commercialisation déployés par le gouvernement canadien dans la foulée de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne.
  • En 2016, le Fonds monétaire international estimait le PIB de l’UE à plus de 17 000 milliards de dollars.

Liens connexes

Personne-ressource pour les médias

Drew Williams
Gestionnaire des relations publiques et des communications
Ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Téléphone : 867-767-9202, poste 63037