Bulletin sur la surveillance des eaux des TNO du 19 mai 2023

News Type: 
Water monitoring bulletin

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest dispose d’un réseau de stations hydrométriques à l’échelle du territoire lui permettant de surveiller les niveaux et les débits d’eau dans les zones où des collectivités sont à risque d’inondation.

Ces informations sont régulièrement mises à la disposition des gestionnaires des mesures d’urgence territoriaux et régionaux afin de les aider à comprendre l’état des cours d’eau aux TNO avant et pendant la débâcle printanière, période la plus à risque pour les inondations aux Territoires du Nord-Ouest.

Données techniques

Situation actuelle – TNO

  • Fort McPherson a déclaré l’état d’urgence local en raison des hauts niveaux d’eau et de l’accès limité à l’eau douce et à l’aéroport;
    • Les propriétaires de chalets le long de la rivière Peel et les résidents de Fort McPherson doivent prendre conscience de la montée potentielle du niveau de l’eau le long de la rivière Peel.
  • Le niveau d’eau de la rivière Peel à Fort McPherson a légèrement diminué au cours des dernières 48 heures après que l’embâcle s’est déplacé en aval de la collectivité;
    • Le niveau de l’eau a baissé d’un peu plus de 1,0 m au cours des deux derniers jours.
  • Les niveaux d’eau continuent de monter sur le fleuve Mackenzie à Tsiigehtchic, mais restent normaux;
    • La glace sur le tronçon principal du fleuve Mackenzie s’est accumulée dans le delta à proximité de Point Separation et au confluent avec la rivière Peel.
  • Les résidents d’Aklavik devraient se préparer à ce que les eaux montent lors de la débâcle;
    • Le temps chaud et le ciel dégagé dans la région de Beaufort-Delta au cours des cinq prochains jours accéléreront la débâcle et permettront à la glace de commencer à bouger bientôt.
    • La glace du fleuve Mackenzie est compactée dans la partie supérieure du delta du Mackenzie, près de Point Separation et de l’embouchure de la rivière Peel.
      • Cette glace est maintenue par une couche de glace solide dans le chenal principal.
    • Le niveau de l’eau sous la glace à Aklavik a augmenté rapidement, mais reste dans la fourchette normale pour la débâcle.
    • Le pic du niveau d’eau dépendra de la manière dont la glace et l’eau se déplacent dans les nombreux chenaux du delta.