Bulletin sur la surveillance des eaux des TNO du 5 mai 2023

News Type: 
Water monitoring bulletin

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest dispose d’un réseau de stations hydrométriques à l’échelle du territoire lui permettant de surveiller les niveaux et les débits d’eau dans les zones où des collectivités sont à risque d’inondation.

Ces informations sont régulièrement mises à la disposition des gestionnaires des mesures d’urgence territoriaux et régionaux afin de les aider à comprendre l’état des cours d’eau aux TNO avant et pendant la débâcle printanière, période la plus à risque pour les inondations aux Territoires du Nord-Ouest.

Données techniques

Situation actuelle – TNO

  • La glace sur le fleuve Mackenzie à Fort Simpson a commencé à se déplacer ce matin vers 8 h 30;
    • Cette glace faisait partie d’un gros embâcle qui se formait sur le fleuve Mackenzie au-dessus de la confluence avec la rivière Liard.
  • À 11 h, la glace sur la rivière Liard à la hauteur du passage du traversier commençait à pousser sur le reste de la glace au centre du chenal;
  • Le niveau de l’eau sur le fleuve Mackenzie à la hauteur de la station du Village de Fort Simpson est d’environ 10,0 m (à 14 h 30) et est à la hausse;
    • Les données en temps réel sur le niveau d’eau provenant du Village de Fort Simpson sont disponibles ici (site externe en anglais). 
    • Le niveau d’eau sur le fleuve Mackenzie dépendra de la façon dont la glace se dissipera en aval de Fort Simpson et du moment où la glace de la rivière Liard fera son entrée;
  • Des températures plus chaudes que la normale pour la saison sont toujours prévues dans le sud de la région du Dehcho (bassin inférieur de la rivière Liard et bassin supérieur du fleuve Mackenzie) au cours de la fin de semaine et de la semaine prochaine; 
  • Les températures printanières dans les régions du Sahtu et de Beaufort-Delta sont plus fraîches qu’à la normale;
  • Bien que la débâcle ne soit pas encore imminente, les premiers indicateurs montrent que les risques d’inondation sont accrus dans les bassins des rivières Peel et Arctic Red;
    • Ces risques accrus sont le résultat de niveaux d’eau hivernaux les plus élevés jamais enregistrés, de fortes précipitations à l’été et à l’automne derniers, de la grande quantité de neige accumulée et de températures printanières plus fraîches qu’à la normale.
    • L’étendue maximale des niveaux d’eau au moment de la débâcle printanière dépendra des conditions météorologiques des prochaines semaines.
    • Les utilisateurs des terres qui se trouvent dans les bassins trouveront plus d’information ici

Situation actuelle – Rivière Liard

  • La glace sur la rivière Liard se déplace bien au-delà de Fort Liard;
  • À 11 h, la glace commençait à pousser sur le reste de la glace au milieu du chenal de la rivière Liard à la hauteur du passage du traversier de Fort Simpson;
  • La glace sur la rivière Liard près de Fort Simpson est restée immobile, parce que l’afflux plus faible d’eau provenant d’affluents n’a pas suffi à faire remonter la glace et à faire en sorte qu’elle se déplace en aval;
  • Les températures au-dessus de la normale se poursuivront dans le sud de la région du Dehcho cette fin de semaine et la semaine prochaine.

Situation actuelle – Fleuve Mackenzie

  • À 8 h 30 ce matin, la glace commençait à se déplacer sur le fleuve Mackenzie à la hauteur de Fort Simpson;
    • Cette glace faisait partie d’un gros embâcle qui s’est formé sur le fleuve Mackenzie au-dessus de Fort Simpson.
      • L’embâcle couvrait une distance d’environ 60 km en amont de la confluence du fleuve Mackenzie et de la rivière Liard.
    • La plupart des années, la débâcle de la rivière Liard se produit avant celle du fleuve Mackenzie.
  • Le niveau de l’eau sur le fleuve Mackenzie à la hauteur de la station du Village de Fort Simpson est d’environ 10,0 m (à 14 h 30) et est à la hausse;
    • Selon le Village de Fort Simpson, la veille d’inondation est instaurée lorsque le niveau d’eau atteint 12,5 m.
  • Le niveau d’eau à Fort Simpson durant la débâcle dépendra de la façon dont la glace se dissipera en aval de Fort Simpson et du moment où la débâcle de la rivière Liard se produira;
  • Les températures chaudes dans la région feront fondre les glaces fluviales et accéléreront la débâcle.