Changements aux politiques sur le paiement des séjours en centres d’isolement et modification de l’Arrêté de santé publique lié à la COVID-19 sur les restrictions concernant les déplacements et le protocole d’auto isolement

Communiqués de presse

Yellowknife — 1 décembre 2020

Les politiques sur le paiement des séjours en centres d’isolement des Territoires du Nord-Ouest (TNO) changeront au début de l’année prochaine.

À compter du 5 janvier 2021, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) ne paiera plus les frais des séjours en centres d’isolement des gens qui voyagent pour des raisons personnelles ou non essentielles.

Ce changement signifie que les personnes qui voyagent pour le plaisir devront payer elles‑mêmes les frais de leur auto-isolement si elles doivent séjourner dans un centre d’isolement.

Nous invitons les résidents à prendre leurs propres dispositions pour s’auto-isoler dans une résidence privée ou dans un autre type d’hébergement privé.

Le GTNO continuera de payer les frais pour les séjours en centres d’isolement pour les raisons suivantes :

·       Déplacements pour raisons médicales

·       Auto-isolement recommandé par un professionnel de la santé

·       Voyage pour raisons familiales

·       Circonstances imprévues ou exceptionnelles

 

Ces changements reflètent notre engagement auprès des leaders des gouvernements autochtones, des administrations communautaires et des autres intervenants du secteur privé, et répondent à la demande formulée à tous les Ténois par l’administratrice en chef de la santé publique d’éviter les déplacements non essentiels à l’extérieur des TNO.

En plus de ces changements, les protocoles concernant le comportement des personnes qui séjournent dans les centres d’isolement seront appliqués de façon plus rigoureuse. Une personne qui ne respecte pas ces protocoles pourrait recevoir un avertissement. En cas de non-respect répété, elle pourrait recevoir une amende de 1 725 $. Afin de gérer les risques liés à la COVID-19, il est important que les personnes qui séjournent dans un centre d’isolement restent isolées pendant toute la période de 14 jours exigée.

Bien que le risque soit trop élevé en ce moment en raison du nombre record de cas dans l’ensemble du Canada, nous continuerons à élaborer des solutions durables et sécuritaires pour créer de nouveaux centres d’isolement, en temps opportun et avec le soutien des leaders autochtones et communautaires.

 

Modification de l’Arrêté sur les restrictions concernant les déplacements et le protocole d’auto‑isolement

Les 16 et 17 novembre, l’administratrice en chef de la santé publique a pris des arrêtés verbaux en lien avec la zone de déplacement libre entre les TNO et le Nunavut et les changements apportés au protocole d’auto-isolement.

Une modification écrite a été apportée à l’Arrêté sur les restrictions concernant les déplacements et le protocole d’auto-isolement du 16 juillet pour inclure ces arrêtés verbaux de l’administratrice en chef de la santé publique, lesquels suspendent la zone de déplacement libre entre les TNO et le Nunavut et incluent les nouvelles exigences concernant l’auto-isolement.

Cette modification vise à s’assurer que toutes les personnes touchées par les restrictions concernant les déplacements et l’auto-isolement connaissent leurs obligations.

 

Citation

« En ce moment, la protection des collectivités et des résidents des TNO contre la COVID-19 est une priorité de notre gouvernement. Pour y arriver, nous devons notamment éviter les déplacements non essentiels à l’extérieur des TNO. Cette nouvelle politique de paiement des frais, quoique stricte, s’inscrit dans les recommandations de l’administratrice en chef de la santé publique et permet de s’assurer que tout le monde contribue à la protection de nos familles et de nos proches en faisant de bons choix personnels, comme éviter les déplacements non essentiels. En participant aux efforts et en suivant les directives de l’administratrice en chef de la santé publique, nous ferons en sorte que les TNO puissent sortir de cette pandémie en toute sécurité. »

-Caroline Cochrane, première ministre des Territoires du Nord-Ouest et ministre responsable du Secrétariat de coordination pour la COVID-19

 

Liens connexes

·       Arrêtés de santé publique

 

 

Personne-ressource pour les médias :

Mike Westwick

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Secrétariat de coordination pour la COVID-19

Courriel : Mike_Westwick@gov.nt.ca