La première ministre Cochrane félicite la Société régionale inuvialuite pour ses efforts réalisés vers son autodétermination

Déclarations aux médias

Yellowknife — 25 novembre 2021

Caroline Cochrane, première ministre des Territoires du Nord-Ouest (TNO), fait la déclaration suivante sur la mise en œuvre de Inuvialuit Qitunrariit Inuuniarnikkun Maligaksat, la loi sur le mode de vie des familles inuvialuites, par la Société régionale inuvialuite.

« Je saisis cette occasion pour féliciter la Société régionale inuvialuite pour son important travail visant le développement d’un cadre législatif des services à l’enfance et à la famille en soutien à ses membres.

« Inuvialuit Qitunrariit Inuuniarnikkun Maligaksat, la loi sur le mode de vie des familles inuvialuites, est une étape déterminante dans la refonte des services à l’enfance et à la famille aux TNO et partout au Canada. La Société est le premier gouvernement autochtone des TNO à ratifier une loi sur le bien-être des enfants qui s’appliquera à l’échelle du Canada. La Société régionale inuvialuite est un partenaire important du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, et nous partageons leur engagement visant à améliorer la vie des enfants, des jeunes et des familles inuvialuits. Je suis heureuse de voir l’excellent travail de la Société régionale inuvialuite se concrétiser.

« Cette loi représente une étape importante pour s’assurer que les décisions sont prises dans l’intérêt supérieur des enfants, des jeunes et des familles inuvialuits. Nous sommes déterminés à poursuivre notre travail avec la Société régionale inuvialuite.

« La loi fédérale fait progresser les efforts de réconciliation, reconnaît et affirme les droits des Autochtones et les droits issus des traités, et appuie la prestation des programmes et des services offerts par les gouvernements autochtones. La ratification de cette loi par les Inuvialuits illustre le travail que nous devons poursuivre pour promouvoir des relations constructives empreintes de respect entre les gouvernements et les partenaires autochtones et pour trouver des façons de faire progresser la réconciliation, reconnaître et affirmer les droits des Autochtones et appuyer l’expansion des programmes et des services offerts par les gouvernements autochtones.

« Les TNO et les Ténois ont besoin de gouvernements solides et efficaces pour atteindre leurs objectifs politiques, socioculturels, environnementaux et de développement économique. Je suis persuadée que la collaboration et le respect mutuel sont la clé de la réussite de notre territoire.

« Je suis impatiente de continuer ce travail de concert avec la Société régionale inuvialuite et l’ensemble des gouvernements autochtones au profit des générations de Ténois d’aujourd’hui et de demain. »