Le GTNO appuie la lettre de la Chambre des mines des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut et de la Chambre des mines du Yukon soumise au gouvernement fédéral

Yellowknife — 9 avril 2020
Déclarations aux médias

La ministre Nokleby a publié aujourd’hui la déclaration aux médias suivante concernant une lettre soumise par la Chambre des mines des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut et la Chambre des mines du Yukon au gouvernement du Canada, appelant celui-ci à soutenir l’industrie de l’exploration et de l’exploitation minières dans le Nord : 

« Depuis que j’ai été nommée ministre de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement, je me suis fixé comme priorité de veiller à ce que les résidents des Territoires du Nord-Ouest, ainsi que les Canadiens et les parties prenantes des provinces du Sud, comprennent que le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest apporte un appui politique aux secteurs de l’exploration et de l’exploitation des ressources.

En peu de temps, la COVID-19 a exercé un impact immense sur les entreprises, sur les individus et sur notre économie. Les répercussions économiques sont inévitables, et nous devrons les affronter, mais nous pouvons examiner les ressources disponibles et trouver des moyens créatifs de minimiser les effets à long terme que ce virus aura sur notre territoire et sur ces secteurs.

Les Chambres des mines ont soumis une lettre sollicitant le soutien du gouvernement fédéral, notamment en ce qui concerne le programme de subventions salariales d’urgence du Canada, l’une des ressources disponibles pour les entreprises pendant cette période de crise. Comme bon nombre des prestations mises en œuvre par le gouvernement fédéral en réponse à la COVID-19, cette prestation est destinée à venir en aide aux entreprises en difficulté.

Le gouvernement fédéral a réussi à mettre en place des mesures efficaces pour aider les Canadiens et les entreprises pendant la pandémie de COVID-19, mais dans ce cas, il n’est peut-être pas conscient que les spécificités du Nord empêchent les entreprises de remplir les conditions d’admissibilité. J’ai lu la lettre envoyée au gouvernement fédéral par les deux Chambres des mines et je peux confirmer que notre gouvernement s’engage à leur prêter main-forte pour mettre davantage en évidence les besoins et les intérêts uniques du Nord.

Le secteur de l’exploitation minière est essentiel aux trois territoires. L’exploitation et l’exploration minières constituent la plus importante source d’emplois et de revenus du secteur privé pour nos résidents et sont au cœur de notre économie depuis des décennies. Nous devons impérativement continuer à les épauler.

Je tiens à rassurer les entreprises et les résidents : le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest prend vos préoccupations très au sérieux et travaille d’arrache-pied pour aider notre population. La sécurité est notre priorité absolue, mais il faut également s’assurer que notre économie reste saine et que les gens se sentent en sécurité.

Nous ne connaissons pas toutes les répercussions que ce virus aura sur notre économie, mais je sais qu’il faudra du temps pour aider celle-ci à rebondir après la COVID-19. En travaillant de concert avec nos partenaires, les gouvernements autochtones, les entreprises et les autres acteurs, je suis convaincue que nous allons nous en sortir et que cette épreuve nous rendra plus forts. »