Le GTNO présente sa stratégie de vaccination

Communiqués de presse

Yellowknife — 5 janvier 2021

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) présente aujourd’hui sa stratégie de vaccination contre la COVID-19 pour les résidents des Territoires du Nord-Ouest (TNO), qui s’intitule L’immunité pour nos collectivités : stratégie ténoise de vaccination contre la COVID-19.

La stratégie a été élaborée par le ministère de la Santé et des Services sociaux sur la base des recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) et en consultation avec les gouvernements autochtones et les administrations communautaires.

L’approche du GTNO concernant la vaccination contre la COVID-19 repose sur cinq grandes valeurs : équité, compétence culturelle, décisions fondées sur des données probantes, souplesse, réactivité, confiance. Ce sont ces valeurs qui guident nos équipes d’intervention pendant la campagne panterritoriale de vaccination.

La première vague de vaccination, qui vise les personnes les plus à risque et devrait se dérouler en janvier et février 2021, a commencé le 31 décembre 2020. Les résidents faisant partie des groupes prioritaires ciblés (voir plus bas) seront les premiers à recevoir le vaccin. Le GTNO prévoit que la population générale pourra se faire vacciner à son tour dès le mois de mars. On peut trouver de l’information et des ressources en lien avec le vaccin sur www.gov.nt.ca/fr. Les dates et périodes de vaccination seront mises à jour sur www.nthssa.ca/fr à mesure que nous recevrons les doses de vaccin du fédéral.

L’objectif général de la stratégie de vaccination contre la COVID-19 est de garantir l’innocuité et l’efficacité du vaccin contre la COVID-19 qui sera administré à 75 % des Ténois âgés de 18 ans et plus admissibles.

Le GTNO continuera de travailler en étroite collaboration avec ses partenaires fédéral, provinciaux et territoriaux dans la planification de la campagne canadienne de vaccination contre la COVID-19, tout en tenant compte des particularités des TNO pour distribuer le vaccin dans le Nord.

L’efficacité des vaccins, à l’instar de toute autre mesure de santé publique, est à son maximum lorsque tout le monde y met du sien. Le GTNO demande aux collectivités et aux résidents de consulter des sources fiables pour se renseigner sur le vaccin, et d’y retourner régulièrement pour obtenir les mises à jour concernant le calendrier de vaccination de la population générale.

 

Citations

« Cette campagne de vaccination sera parmi les plus exigeantes et complexes accomplies par notre réseau de soins de santé. Notre approche collaborative et coordonnée entre tous les ordres du gouvernement est centrale pour la réussite de nos efforts de distribution des doses de vaccin partout aux TNO. Mais je suis convaincue que nos professionnels de la santé sauront administrer avec succès le vaccin aux 33 collectivités du territoire. »

- Caroline Cochrane, première ministre des Territoires du Nord-Ouest et ministre responsable du Secrétariat de coordination pour la COVID-19

 

« La semaine dernière, le GTNO a commencé à vacciner les résidents ténois. Aujourd’hui, nous présentons notre stratégie complète de vaccination afin que tous les résidents se préparent à être vaccinés. Comme je l’ai déjà dit, bien que le vaccin ne soit pas obligatoire, il est particulièrement important pour protéger ceux qui ne peuvent pas le recevoir actuellement : les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les mineurs. Il est donc très important que chacun prenne ses responsabilités et qu’un maximum de résidents admissibles se fassent vacciner, car c’est ainsi que nous protégerons nos proches et nos communautés. »

- Julie Green, ministre de la Santé et des Services sociaux

 

Faits en bref

·       Aux TNO, les premiers vaccins ont été administrés le 31 décembre 2020 aux résidents et aux employés des établissements de soins de longue durée de Behchoko et de Yellowknife.

·       C’est le vaccin de Moderna qui a été retenu pour les trois territoires, car il s’agit de l’option la plus viable dans le Nord : il peut en effet être expédié et stocké plus facilement dans les collectivités isolées puisqu’il se conserve à la température normale d’un congélateur.

·       Pour qu’une personne soit considérée comme immunisée contre la COVID-19, elle doit avoir reçu les deux doses de vaccin, à quatre semaines d’intervalle.

·       Afin de procéder à la vaccination dans toutes les collectivités du territoire, l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO) a réaffecté et engagé 43 infirmiers et 18 spécialistes en logistique.

·       Les restrictions concernant les déplacements et les exigences d’auto-isolement ne seront pas levées immédiatement après la campagne de vaccination. Elles seront réévaluées à mesure que les taux de vaccination augmenteront aux TNO et au Canada.

·       Conformément à la stratégie de vaccination, la première vague de vaccination vise les cinq groupes prioritaires suivants :

·       L’âge avancé. Le risque de tomber gravement malade de la COVID-19 commence à augmenter après l’âge de 60 ans. Les personnes les plus vulnérables dans cette catégorie sont celles qui résident dans des établissements de soins de longue durée ou dans des milieux de vie communs.

·       Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou de plusieurs problèmes de santé. Les résidents qui ont une maladie comme une pathologie chronique des poumons, des reins ou du cœur sont exposés à un risque accru de contracter une forme grave de COVID-19 et d’en subir des complications. Les personnes qui voyagent régulièrement à l’extérieur des TNO pour des soins médicaux sont encore plus à risque.

·       Les personnes qui sont susceptibles de transmettre la COVID-19 à ceux qui présentent un risque accru de maladie grave et de décès. Cette probabilité est un autre facteur important à prendre en considération. Ce groupe à risque peut comprendre les travailleurs de la santé de première ligne, ou ceux qui prodiguent des soins aux populations vulnérables présentant des risques élevés.

·       Les travailleurs résidents qui vivent aux TNO, mais qui travaillent régulièrement à l’extérieur du territoire ou dans des camps de travail avec des travailleurs de l’extérieur du territoire. Ces personnes courent un risque élevé de contracter la COVID-19 et de la transmettre à des membres de leur famille, leur ménage ou leur collectivité.

·       Les personnes qui vivent dans une collectivité éloignée, y compris une collectivité autochtone, dont l’infrastructure sanitaire est limitée comparativement aux grands centres.

 

Liens connexes

 

Stratégie ténoise de vaccination

Dates de vaccination pour la population générale

Fiche de renseignements de Moderna

Foire aux questions sur la vaccination

Renseignements du GTNO sur la COVID-19

Vaccins et traitements pour la COVID-19 : Déploiement du vaccin

La sécurité des vaccins au Canada (vidéo)

Plan de vaccination du Canada contre la COVID-19 : Sauver des vies et protéger les moyens de subsistance

Immunisation Canada

 

 

Personne-ressource pour les médias

Damien Healy

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest Courriel :

damien_healy@gov.nt.ca