Le ministre et les leaders de l’éducation recommandent que les écoles des TNO restent fermées pour le reste de l’année scolaire

Yellowknife — 25 mars 2020
Communiqués de presse

Au cours d’une téléconférence tenue le mardi 24 mars, le ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation (MÉCF), R. J. Simpson, s’est entretenu avec les leaders de l’éducation des Territoires du Nord-Ouest (TNO) et l’Association des enseignants et enseignantes des Territoires du Nord-Ouest (AETNO) pour discuter de l’état de l’éducation au territoire, de la prématernelle à la 12e année, suite à l’état d’urgence sanitaire déclenchée par la pandémie de COVID-19 en cours. 

Les leaders de l’éducation qui ont participé à la téléconférence sont : les présidents de l’Agence de services communautaires tłı̨chǫ, de l’Administration scolaire de district de Dettah et de Ndilǫ, de la Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest, du Conseil scolaire de division de Beaufort-Delta, du Conseil scolaire de division du Dehcho, du Conseil scolaire de division du Slave Sud, du Conseil scolaire de division du Sahtu, de l’Administration scolaire de district no 1 de Yellowknife, des Écoles catholiques de Yellowknife, et le président de l’AETNO.

Étant donné la gravité de la crise sanitaire causée par la COVID-19 et l’importance de suivre les directives de l’administratrice en chef de la santé publique (ACSP) sur l’éloignement social comme moyen d’assurer la sécurité des élèves, du personnel et des collectivités, les leaders de l’éducation ont accepté la recommandation du ministre Simpson de garder les écoles fermées pour le reste de l’année scolaire 2019-2020.

Les leaders de l’éducation ont communiqué cette recommandation aux administrations scolaires de district, habilitées, en vertu de la Loi sur l’éducation, à fermer les écoles des TNO. Les fermetures seront annoncées individuellement par chacune des administrations scolaires.

Le ministre Simpson, les leaders de l’éducation et l’AETNO sont conscients des répercussions importantes qu’aura la fermeture des écoles sur les élèves, les parents, le personnel et les collectivités, et ont convenu qu’un plan est nécessaire pour soutenir l’apprentissage continu de tous les élèves, en particulier ceux de 12e année, pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs scolaires et de choix de carrière.

Chaque jour, le MÉCF tient des téléconférences avec les directeurs généraux des organismes scolaires des TNO et avec l’AETNO pour discuter du soutien aux services essentiels, de la continuité des programmes éducatifs et de la communication permanente. Ces plans continuent d’être ajustés à mesure que l’ACSP donne de nouvelles informations et orientations.

Bien que l’heure ne soit pas à l’enseignement ou aux leçons, la priorité immédiate est de cerner les services essentiels qui appuieront les élèves et les collectivités, et de les mettre en place. Toutes les parties ont à cœur l’intérêt des élèves, des parents et des collectivités pour garantir des possibilités continues d’apprentissage. L’AETNO a affirmé que les enseignants sont prêts et disposés à aider les élèves et les collectivités dans la mesure de leurs moyens pendant cette période sans précédent.

Le MÉCF continuera de travailler avec l’AETNO et les organismes scolaires pour trouver des solutions permettant d’offrir des programmes éducatifs à tous les élèves ténois, en particulier ceux de 12e année. Le Ministère examinera ce qui se fait dans les autres territoires et dans les provinces, en particulier l’Alberta, dont les programmes scolaires et les principaux outils d’évaluation sont utilisés pour la majorité des programmes d’études des TNO.

Par ailleurs, le MÉCF travaillera de concert avec les établissements d’enseignement postsecondaire partout au Canada afin d’assurer la transition la plus harmonieuse possible pour les élèves travaillant à l’obtention de leur diplôme cette année. Le ministre Simpson poursuit ses appels hebdomadaires avec les ministres canadiens de l’Éducation pour faire en sorte que les élèves devant décrocher leur diplôme d’études secondaires cette année puissent intégrer les établissements d’enseignement postsecondaire.

Le MÉCF, l’ACSP et les organismes scolaires ont déterminé que les programmes de repas, les services de conseil et d’autres programmes de santé et de bien-être étaient essentiels pour les collectivités ténoises, et s’efforcent actuellement de dresser la liste des postes et des personnes ayant un rôle dans la prestation de ces programmes et services pendant la période de fermeture des écoles.

Le MÉCF continuera à fournir des mises à jour aux parents, aux collectivités et aux organismes scolaires au fur et à mesure que les plans seront élaborés et mis en œuvre.

 

Citation 

« La situation liée à la COVID-19 aux Territoires du Nord-Ouest a considérablement évolué depuis la fermeture initiale des écoles le 16 mars. De nouveaux avis de santé publique et arrêtés ayant été mis en place — notamment la déclaration d’urgence sanitaire publique, la fermeture des frontières ténoises et l’annulation de tous les rassemblements —, nous devons continuer à prendre des décisions difficiles pour protéger la santé et la sécurité de nos résidents. Je salue les responsables de l’éducation des TNO pour leur dévouement et leur engagement à assurer le bien-être de nos élèves, de notre personnel et de nos collectivités en décidant de fermer les écoles pour le reste de l’année scolaire. En tant que ministre, je demeure déterminé à travailler avec nos organismes scolaires pour fournir aux élèves et aux collectivités les programmes et les services dont ils ont besoin pour leur réussite tout au long de cette période sans précédent ».

- R. J. Simpson, ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation

 

Faits en bref 

  • L’administratrice en chef de la santé publique des TNO a recommandé la fermeture des écoles jusqu’aux vacances de Pâques, par mesure de prévention, afin de minimiser la propagation potentielle de la COVID-19.
  • Le 21 mars, l’ACSP a pris un arrêté imposant la fermeture des frontières et exigeant que tous les résidents des TNO revenant de l’extérieur du territoire s’isolent pendant 14 jours. Cet arrêté s’applique au personnel scolaire et aux élèves qui sont de retour de voyage. De nombreux employés des écoles se trouvaient à l’extérieur du territoire pendant la relâche, au moment où ces restrictions de voyage ont été ordonnées, et sont actuellement en auto-isolement.
  • Le MÉCF et les organismes scolaires continuent de travailler de concert sur la planification de la continuité des activités relativement à l’annulation des cours de la prématernelle à la 12e année. À l’heure actuelle, toutes les options permettant de continuer la prestation des services éducatifs, y compris les éventuels plans d’apprentissage alternatifs, sont envisagées.

     Liens :
  • Renseignements sur la COVID-19 (MSSS)
  • Information pour les écoles de la prematernelle la 12e annee  (MÉCF)

     
    Demandes de renseignements des médias :
    Attaché de presse
    Communications du Conseil exécutif
    Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
    Courriel : presssecretary@gov.nt.ca