Les leaders de l’éducation appuient les mouvements de lutte contre le racisme systémique et appellent au rejet de toutes les formes d’intolérance

Communiqué

Yellowknife — 7 juillet 2020

La semaine dernière, les leaders de l’éducation des Territoires du Nord-Ouest ont exprimé leur solidarité avec les mouvements sociaux qui luttent actuellement contre le racisme à l’encontre des personnes noires et autochtones, et exhortent les élèves et les étudiants ténois à rejeter toute forme de racisme et d’intolérance.

Pendant leur conférence téléphonique bihebdomadaire du mardi avec R. J. Simpson, ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation (MÉCF), les leaders de l’éducation des TNO ont exprimé qu’ils sentaient qu’ils avaient le devoir d’appuyer publiquement les manifestations pacifiques du mouvement Black Lives Matter (BLM) organisées dans le monde entier depuis la mort de George Floyd, un Afro-Américain mort aux mains des policiers de Minneapolis, le 25 mai.

Mardi, les leaders de l’éducation ont également profité de l’occasion pour souligner la nécessité de poursuivre la lutte contre le racisme systémique visant les peuples autochtones et d’y mettre fin. Ils ont cité des exemples récents de cette forme de racisme intolérable, notamment le décès de Chantel Moore, une femme autochtone de 26 ans, pendant une vérification de son bien-être par les policiers le 4 juin au Nouveau-Brunswick, et de l’arrestation violente le 10 mars d’Allan Adam, chef de la Première Nation Chipewyan d’Athabasca, dans le nord de l’Alberta, pour une plaque d’immatriculation expirée.

Les leaders de l’éducation ont noté que de nombreux élèves ténois ont été ébranlés par les récents événements et les manifestations en lien avec le racisme. Ils les encouragent à réfléchir sérieusement à la contribution positive qu’ils peuvent apporter dans la lutte contre toutes les formes de discrimination et d’intolérance, y compris la discrimination fondée sur la race, la religion, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.

Les leaders notent également que les familles autochtones de tout le territoire continuent de vivre avec le traumatisme intergénérationnel causé par les mauvais traitements et les injustices historiques infligés dans les pensionnats. Ils reconnaissent que les écoles ont un rôle important à jouer dans l’éducation et l’autonomisation des élèves afin qu’ils rejettent toutes les formes de racisme et d’intolérance.

Le MÉCF et les organismes scolaires continuent de mettre l’accent sur le développement d’un nouveau programme et cherchent des façons d’y inclure les événements actuels pour s’assurer que les injustices historiques en lien avec le racisme et le colonialisme soient abordées dans l’apprentissage des élèves et des enseignants.

 

Citations

« L’éducation joue un rôle essentiel dans la réflexion sur les séquelles du racisme et des autres formes de discrimination dans notre société. Je suis solidaire des leaders de l’éducation des TNO dans leur soutien au mouvement Black Lives Matter et aux autres mouvements antiracistes, et j’exhorte tous nos élèves à faire front commun contre le racisme dans leur école, leur collectivité et leur pays. »

– R. J. Simpson, ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation

 

 

« Si vous demeurez neutre dans des situations d’injustice, vous aurez choisi la partie de l’oppresseur. Les leaders et les jeunes Ténois ne peuvent pas rester silencieux et neutres par rapport à la discrimination historique et actuelle à l’encontre des peuples autochtones. Nous devons nous battre pour le changement et l’égalité. »

– Darlene Gruben, présidente du Conseil scolaire de division de Beaufort-Delta, citant l’archevêque sud-africain Desmond Tutu

 

« En tant que leaders de l’éducation, nous avons la responsabilité d’affirmer et de montrer notre solidarité avec les mouvements pour l’égalité et la justice sociale, aux niveaux international, national et local. Le racisme systémique marginalise nombre de groupes dans tous les pays, et provoque des inégalités qui doivent être éradiquées. »

– Tina Drew, présidente de l’Administration scolaire de district no 1 de Yellowknife, au nom de tous les leaders de l’éducation des TNO

 

Faits en bref

·       Black Lives Matter est un mouvement organisé qui prône la désobéissance civile non violente pour protester contre la brutalité policière à l’encontre des Afro-Américains. Le mouvement a débuté en 2013 avec l’utilisation du mot-clic #BlackLivesMatter sur les médias sociaux, propulsé par la mort du jeune Afro-américain Trayvon Martin, abattu en 2012. La mort de George Floyd aux mains de la police en 2020 a suscité un mouvement mondial de protestation.

 

 

Demandes de renseignements des médias :

Communications du Conseil exécutif

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Presssecretary@gov.nt.ca