Les Territoires du Nord-Ouest étendent le programme de vaccination contre la COVID-19

Communiqués de presse

Yellowknife — 5 mai 2021

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) annonce l’ajout du vaccin de Pfizer-BioNTech, approuvé pour les personnes de 12 ans et plus, au programme de vaccination contre la COVID-19.

Jusqu’ici, le programme reposait uniquement sur l’administration du vaccin de Moderna, approuvé pour les personnes de 18 ans et plus. À la suite de négociations fructueuses avec le Centre national des opérations (CNO) et les provinces, le GTNO échangera un certain nombre des vaccins de Moderna qu’il recevra contre des vaccins de Pfizer-BioNTech pour protéger le plus de résidents possible.

 

Un peu plus de 1 100 doses de vaccin de Pfizer-BioNTech sont arrivées en toute sécurité aux TNO hier, le 4 mai. D’autres envois sont prévus au cours des prochaines semaines. En raison de l’approvisionnement limité, les doses de Pfizer-BioNTech ne seront pas offertes aux adultes de 18 ans et plus pour le moment, mais les membres de ce groupe d’âge pourront toujours recevoir le vaccin de Moderna.

L’ajout d’un deuxième produit à l’offre des TNO favorisera la flexibilité, la pérennité et la fiabilité du programme de vaccination contre la COVID-19. Santé Canada a approuvé aujourd’hui le vaccin de Pfizer-BioNTech pour les personnes de 12 ans et plus, ce qui permet d’augmenter la couverture vaccinale. Le GTNO a décidé de prendre cette mesure proactive pour étendre l’admissibilité au vaccin en partie à cause de la prévalence accrue de variants préoccupants plus contagieux et plus mortels, qui constituent une menace pour la population non vaccinée et la capacité de notre système de santé.

Étant donné que les grappes de cas d’infections récemment observées à Yellowknife concernaient des jeunes, le vaccin de Pfizer-BioNTech sera d’abord offert aux jeunes de 12 à 17 ans à Yellowknife entre le 6 et le 8 mai 2021. Les rendez-vous seront proposés selon le principe du premier arrivé, premier servi, sur le site Web de l’ASTNO, et d’autres possibilités seront ajoutées dès que les ressources et l’offre le permettront.

Les jeunes des autres collectivités des TNO qui se trouveront à Yellowknife pendant cette période seront autorisés à prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Des doses seront mises de côté pour les jeunes de 12 à 17 ans à Behchokǫ̀ et offertes la semaine prochaine. Les personnes âgées de 18 ans et plus dans toutes les collectivités des TNO peuvent toujours recevoir le vaccin de Moderna en communiquant avec le service de santé publique ou leur centre de santé local.

D’autres doses de vaccin de Pfizer-BioNTech sont attendues dans les semaines à venir. Elles seront administrées aux jeunes de 12 à 17 ans dans toutes les autres collectivités des TNO. Une fois déterminés, les détails relatifs aux séances de vaccination à venir seront publiés sur le site www.nthssa.ca/fr/vaccin-covid et sur les médias sociaux du GTNO et de l’ASTNO, et seront diffusés à grande échelle.

De plus, les protocoles et procédures de vaccination ont été revus et simplifiés pour améliorer l’accessibilité au vaccin pour les personnes asymptomatiques en isolement. La vaccination de ces dernières mobilise de l’équipement de protection individuel et exige de la coordination; on doit assurer la sûreté du personnel, des clients et des autres personnes présentes aux séances. Dès aujourd’hui, pour recevoir le vaccin durant leur isolement, les personnes asymptomatiques peuvent écrire à CPHO@gov.nt.ca. Elles doivent en effet obtenir une autorisation écrite préalable.

Le GTNO reste déterminé à éliminer les obstacles et à veiller à ce que les résidents admissibles bénéficient d’un accès sûr et équitable au vaccin.

Citation

« Au nom de tous les résidents des TNO, je tiens à remercier notre équipe de vaccination d’avoir œuvré à cet important élargissement de notre programme de vaccination. Cette approche améliorera la protection des jeunes, du personnel scolaire et des collectivités à un moment où les besoins sont les plus criants. »

-Julie Green, ministre de la Santé et des Services sociaux

 

« La protection de la santé, de la sûreté et du bien-être de nos élèves, de notre personnel scolaire et de nos collectivités est notre priorité absolue depuis le début de la pandémie. Les partenariats visant l’échange de vaccins nous permettent d’offrir cette protection quand nous en avons le plus besoin. »

-R. J. Simpson, ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation

 

Faits en bref

  • L’ajout du vaccin de Pfizer-BioNTech au programme de vaccination contre la COVID-19 des TNO présente plusieurs avantages :
    • Les jeunes âgés de 12 ans et plus peuvent recevoir le vaccin de Pfizer-BioNTech, qui offrira une protection accrue à nos écoles et à nos collectivités. L’approbation du vaccin de Moderna pour ces âges, le cas échéant, pourrait prendre encore plusieurs mois.
    • Le vaccin de Pfizer-BioNTech est livré en flacons de 6 doses tandis que celui de Moderna vient en flacons de 10 doses. Ce plus petit nombre de doses par flacon permet aux autorités de santé publique de réduire le seuil fixé pour l’envoi des vaccins à une collectivité, et diminue le risque de gaspillage.
    • On peut donner les doses du vaccin de Pfizer-BioNTech à trois semaines d’écart, alors qu’il faut attendre au minimum quatre semaines pour le vaccin de Moderna. Moins d’attente entre les doses accélère le processus de vaccination complète et ouvre la possibilité que certains élèves obtiennent leurs deux doses avant le début des vacances d’été.
    • Les exigences de la chaîne du froid pour le vaccin de Pfizer-BioNTech sont aujourd’hui plus semblables à celles auxquelles nous sommes habitués pour le vaccin de Moderna. Nous sommes prêts à offrir le vaccin de Pfizer-BioNTech dès maintenant, vu la capacité accrue de notre infrastructure et de notre personnel.
  • Au total, nous avons demandé 18 800 doses de vaccin contre la COVID-19 pendant le second trimestre de 2021 pour protéger d’autres résidents et pour continuer de vacciner les travailleurs en rotation non résidents qui risquent grandement d’introduire la COVID-19 dans le territoire.
  • Nous n’échangerons pas toutes les doses du vaccin de Moderna allouées aux TNO contre des doses du vaccin de Pfizer-BioNTech. Nous en conserverons assez pour donner la deuxième dose du vaccin de Moderna à tous ceux qui en ont reçu une première dose et pour garder une certaine marge de manœuvre dans le programme de vaccination.

Liens connexes

 

Les représentants des médias sont priés de s’adresser à :

Damien Healy

Gestionnaire des communications

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

damien_healy@gov.nt.ca

Tél. : 867-767-9052, poste 49034