Prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er septembre

Avis publics

Yellowknife — 18 août 2020

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Diane Thom, a prolongé l’état d’urgence sanitaire à l’échelle des TNO en vertu de la Loi sur la santé publique des Territoires du Nord-Ouest, sur la recommandation de l’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Kami Kandola.

Ce dernier état d’urgence sanitaire se poursuit jusqu’au 1er septembre 2020. 

Il est nécessaire de le maintenir en place en réponse à la pandémie actuelle de COVID-19.

La réintroduction du virus pourrait se faire sous forme de transmission communautaire par des résidents ayant voyagé.

Le risque demeure important pour les TNO alors que le nombre de cas continue d’augmenter dans le sud du pays, en particulier dans nos provinces voisines.

Le nombre de résidents qui reviennent aux TNO et de personnes qui viennent s’installer, travailler ou étudier ici continue d’augmenter, et nous avons par exemple reçu plus de 900 plans d’auto-isolement la semaine dernière.

Parmi les autres personnes qui entrent aux TNO, on compte les personnes qui exercent des droits de chasse traditionnels et les travailleurs de la chaîne d’approvisionnement. Ces personnes sont visées par des mesures préventives supplémentaires lorsqu’elles entrent aux TNO.

Nous restons reliés au reste du pays, et les représentants de la santé publique doivent prendre ce risque en considération lorsqu’ils planifient et mettent en œuvre les mesures de protection du territoire.

Le GTNO rappelle à tous que les déplacements sont restreints une fois à l’intérieur des TNO, sauf quelques exceptions. Se déplacer aux TNO sans être titulaire d’une exemption aux arrêtés de santé publique constitue une infraction.

Toute personne entrant aux TNO doit s’isoler pendant 14 jours à Yellowknife, Inuvik, Hay River ou Fort Smith, sauf quelques exceptions, peu importe la durée de son séjour à l’extérieur des TNO.

L’auto-isolement constitue la pierre angulaire de notre ligne de défense contre la COVID-19. Si vous devez vous auto-isoler, faites votre part et respectez votre plan.

Il est essentiel que vous preniez vos responsabilités. Nous réussirons à assurer la sécurité de tous et à empêcher qu’un cas n’entraîne une épidémie si nous maintenons une distance physique de deux mètres, gardons nos cercles d’amis et nos rassemblements petits, nous lavons les mains, toussons et éternuons dans nos manches et portons un masque non médical quand il est difficile de maintenir une distance physique sécuritaire.

 

Pour en savoir plus, consultez notre site Web :

 

Personne-ressource pour les médias :

Mike Westwick

Gestionnaire des communications pour la réponse à la pandémie de COVID-19

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Courriel : Mike_Westwick@gov.nt.ca