Publication des commentaires du public sur l’avenir énergétique et climatique des TNO

Communiqués de presse

Yellowknife — 28 mars 2024

Les commentaires du public sur la Stratégie énergétique 2030 et le Cadre stratégique sur le changement climatique des TNO pour 2030, notamment l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre des Territoires du Nord-Ouest (TNO), ont été publiés.

Le document Notre avenir énergétique et climatique dans un monde en transformation rassemble les idées issues des échanges avec le public menés par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) entre juin et octobre 2023. Le GTNO a sollicité des commentaires sur d’éventuelles révisions de l’approche des enjeux liés à l’énergie et à l’atténuation du changement climatique, et a discuté des changements à apporter, le cas échéant, à l’objectif de réduction des émissions des TNO.

Plusieurs moyens ont été déployés pour recueillir des commentaires, notamment une période de soumission des observations du public, des réunions en personne et un dialogue multilatéral de trois jours avec 148 représentants de diverses entités (gouvernements et organisations autochtones, Conseil sur le changement climatique des TNO, Conseil jeunesse sur le changement climatique des TNO, organismes non gouvernementaux, services publics, industrie, entreprises et gouvernements territoriaux et fédéral).

Les participants se sont généralement mis d’accord sur les cinq points suivants au cours des échanges :

  1. Renforcer les objectifs de réduction des émissions – Les TNO devraient augmenter leur niveau d’effort pour le climat, et potentiellement ajuster leur objectif de réduction des émissions pour 2030 ou établir une cible de réduction des émissions à long terme pour guider leurs efforts au-delà de 2030.
  2. Revoir les rôles et les responsabilités – Les gouvernements et les organisations autochtones veulent participer à la prise de décisions sur les questions de l’énergie et du changement climatique, en particulier lorsqu’il s’agit de fixer des objectifs de réduction des émissions. La nouvelle stratégie énergétique devrait définir clairement les rôles et les responsabilités de toutes les parties engagées dans la transition énergétique.
  3. Miser sur l’économie et l’accessibilité financière – La transition énergétique aura une incidence considérable sur l’économie, l’emploi et le coût de la vie aux TNO. Le GTNO a besoin d’un plan réaliste pour déployer une infrastructure de production d’énergie propre qui protégera les habitants du territoire contre les augmentations du coût de l’énergie. Pour ce faire, le financement du gouvernement fédéral sera déterminant.
  4. Reconnaître le rôle crucial que joueront les entreprises du secteur de l’électricité – L’organisme chargé de la réglementation des entreprises de service public, les entreprises du secteur de l’électricité, le GTNO et les gouvernements et les organisations autochtones intéressés doivent collaborer pour élaborer des outils de planification, de réglementation et d’orientation appropriés afin de permettre la transition du réseau électrique des TNO au cours des décennies à venir.
  5. Tirer parti des technologies connues et éprouvées – La plupart des solutions technologiques permettant de décarboner les systèmes énergétiques des TNO sont bien connues des Ténois (par exemple, l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, la biomasse). Toutefois, un déploiement accru dépendra de plusieurs facteurs comme la capacité locale, l’abordabilité et la sécurité énergétique. Les options technologiques émergentes, telles que les petits réacteurs nucléaires modulaires, les biocarburants liquides ou l’hydrogène, pourraient éventuellement être ajoutées au portefeuille de sources d’énergie, une fois que les technologies seront commercialisées et qu’elles auront été correctement testées dans un climat nordique.

Le GTNO utilisera ces commentaires pour orienter son examen de la Stratégie énergétique 2030 et du Cadre stratégique sur le changement climatique des TNO pour 2030, y compris toute révision potentielle de l’objectif de réduction des émissions des TNO. À terme, les commentaires recueillis permettront d’orienter la stratégie vers un avenir énergétique et climatique dans lequel les Ténois auront toujours accès à une énergie sûre, abordable et durable, dans un environnement sain.

Pour accompagner ce rapport, le GTNO publie également un livret intitulé « Résumé visuel – Ce que nous avons entendu pendant le dialogue multilatéral » qui regroupe des comptes rendus visuels réalisés par la graphiste Alison McCreesh au cours du dialogue multilatéral de trois jours qui s’est déroulé en juillet 2023 à Yellowknife.

Citations

« La stratégie qui guide notre approche doit évoluer au fur et à mesure que se dessinent les voies d’un avenir moins pollué par le carbone et d’une énergie sûre, abordable et durable aux TNO. Grâce aux contributions reçues dans le cadre des multiples échanges, nous avons l’occasion prometteuse de façonner l’avenir de notre secteur énergétique et de nous adapter aux technologies émergentes et aux nouvelles possibilités qui s’offrent à nous. Je suis convaincue que nous pouvons réaliser la vision de la stratégie énergétique grâce à la collaboration entre les gouvernements, les résidents et les entreprises. »

- Caroline Wawzonek, ministre de l’Infrastructure

 

« La lutte contre le changement climatique passe par la collaboration, laquelle ne peut se faire sans une écoute réciproque. Cette initiative garantit que les voix des gouvernements et des organisations autochtones, des collectivités, des partenaires, de l’industrie, des organismes à but non lucratif et des résidents des TNO sont entendues. Nous continuerons à collaborer à l’action climatique aux TNO et à soutenir les solutions nordiques pour favoriser des collectivités mieux adaptées au changement climatique. »

- Jay Macdonald, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

 

Faits en bref

  • Publiés en 2018, la Stratégie énergétique 2030 et le Cadre stratégique sur le changement climatique des TNO pour 2030 font progresser l’engagement du GTNO à réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire de 30 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030. La stratégie définit l’approche à long terme du GTNO pour promouvoir une énergie sûre, abordable et durable aux TNO et constitue, avec la taxe sur le carbone des TNO, le principal instrument de réduction des émissions de gaz à effet de serre du territoire conformément à l’objectif de réduction des émissions pour 2030.
  • GTNO s’est engagé à procéder à un examen complet de la stratégie et du cadre après cinq ans.
  • Les échanges ont été nourris par un guide de discussion ainsi que par une étude indépendante portant sur les différentes voies possibles de réduction des émissions de carbone aux TNO, notamment les répercussions technologiques et économiques de l’objectif d’émissions nettes nulles d’ici 2050.
  • Outre les échanges en personne auxquels ont assisté 148 participants, le GTNO a reçu 152 pages de commentaires représentant 16 soumissions écrites et 2 500 visiteurs du portail d’échanges avec le public.

Liens connexes

Les représentants des médias sont priés de s’adresser à :
Service des communications
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
INF_Communications@gov.nt.ca

 

Service des communications d’Environnement et Changement climatique
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
ECC_Communications@gov.nt.ca